Plus de 3 millions DH pour le développement du figuier à Berkane

Plus de 3 millions DH pour le développement du figuier à Berkane

De nouvelles plantations de figuiers verront le jour dans la province de Berkane. Une enveloppe de près de 3,5 millions de dirhams va être débloquée pour la réalisation de ce projet d’ici 2020 sur une superficie de 100 hectares ainsi que la création d’une unité de valorisation de ce produit. Le coup d’envoi de ce projet a été donné en marge de la tenue de la 3ème édition du Festival des figues dont les travaux ont pris fin dimanche 25 août au niveau de la commune rurale d’Aghbal. Des explications ont été données à Mohamed Sadiki, secrétaire général du ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts. Intervenant dans ce sens, M. Sadiki a souligné que la culture du figuier connaît une croissance remarquable. Cette filière couvre à ce jour une superficie d’environ 61.500 hectares au niveau national et fournit une production de près de 130.000 tonnes. La réalisation d’un tel projet de développement et la valorisation de la culture de la figue ne feront que consolider les acquis enregistrés depuis la mise en place de la stratégie agricole. Il s’agit en effet d’un projet agricole qui porte sur la substitution des cultures céréalières par des arbres fruitiers, et ce conformément aux dispositions du Plan Maroc Vert. L’objectif étant de développer la filière de la figue, d’améliorer sa productivité et sa qualité du produit ainsi que de promouvoir sa commercialisation. Les efforts consentis dans ce sens tendent à rendre ce fruit disponible tout au long de l’année.

Ceci passe par le séchage d’environ 200 tonnes de figues et l’emballage de quelque 1200 tonnes de figues fraîches annuellement. Le nouveau projet de figuier lancé devrait bénéficier à 54 agriculteurs. Il sera ainsi porté par la coopérative agricole Gharmawne. Concrètement, l’extension de la superficie réservée aux figuiers, ayant nécessité un investissement de 1,3 million de dirhams (plantation et suivi technique devra permettre à terme de booster la production pour atteindre 5,2 tonnes par hectare, d’améliorer le revenu des agriculteurs de 1.700 dirhams par hectare à 43.000 dirhams, et de créer quelque 3.800 journées de travail supplémentaires par an, en sus de la préservation des ressources naturelles. L’unité de valorisation de la figue s’étendra pour sa par sur une superficie de 500 mètres carrés. 900.000 dirhams seront mobilisés dans ce sens pour son équipement au moment où 102.500 dirhams seront consacrés à l’accompagnement, la formation et l’encadrement des agriculteurs bénéficiaires.
Rappelons que le Festival des figues se veut une manifestation à vocation socio-économique. Il a pu asseoir son positionnement en tant que carrefour de rencontres et d’échanges entre consommateurs et producteurs non seulement dans la province de Berkane mais aussi dans la région de l’Oriental. L’opportunité étant de promouvoir et de commercialiser ce fruit à haute valeur nutritive ainsi que de montrer les atouts naturels et culturels de la province. Le festival comprend des pôles d’exposition dont des stands où les visiteurs découvrent les différentes variétés de figues et la diversité des produits du terroir en l’occurrence l’huile d’olives le miel et l’argane. Cette manifestation prévoit également des activités artistiques et sportives ainsi que des rencontres et exposés axés sur la culture du figuier et les moyens et opportunités offerts pour la valorisation de cette filière.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *