Plus de 4 millions d abonnés à Internet à fin mars

Plus de 4 millions d abonnés à Internet à fin mars

Les usagers de la Toile sont en croissance permanente. La communauté des internautes s’élargit davantage pour héberger plus de 4 millions d’abonnés dans le monde binaire. Ce chiffre arrêté par l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) à fin mars 2013 affiche une évolution de 2,64 % au titre du premier trimestre de l’année et de 17,89% en glissement annuel. L’augmentation des usagers d’Internet au Maroc hisse le taux de pénétration à 12,49 %. Par type de connexion, l’ADSL a toujours la cote auprès des Marocains. Son parc d’abonnés est en hausse de 6,2% à fin mars et de 18,29% comparativement à l’année dernière. Détenu majoritairement par Maroc Telecom, l’accès Internet ADSL à 4 Mbits/s représente la plus grande part avec 67,14% des abonnements ADSL en mars 2013, suivi du 8 Mbits/s avec 17,63% et du 12 Mbits/s avec 13,23%. De même, plus de 3,33 millions de Marocains sont abonnés au parc 3G réalisant une croissance trimestrielle de 1,94% et annuelle de 17,82%. De ce marché, Maroc Telecom détient 48,24% des parts, suivi de Medi Telecom avec un ratio de 34,21% et Wana de 17,55%. La croissance a été au rendez-vous pour le segment combinant «Voix+Data». Les abonnés de cette prestation se situent autour de 1.706.751 personnes, en hausse de 3,93% à fin mars et de 34,84 annuellement. En revanche, la stagnation a touché le service Internet 3G «Data Only». Les abonnements à ce service ont atteint à fin mars les 1.630.167 abonnés, soit 48,85% des parts de marché. S’agissant du parc de noms de domaine, il a augmenté de 11% par rapport au même mois de l’année précédente. Au titre du premier trimestre de l’année, 3.579 nouveaux noms de domaine ont été enregistrés portant ainsi le nombre des noms à 48.104. Par extension, 88% des noms de domaine sont enregistrés directement sous l’extension «ma.». «Cette tendance peut être expliquée par deux éléments essentiels savoir la simplicité de l’adresse web sous l’extension «.ma» directement ainsi que l’enregistrement d’un nom de domaine sous une extension descriptive n’est pas ouvert au public, mais plutôt réservé au secteur d’activité y afférent», indique à cet égard l’ANRT , citant à titre d’exemple que «l’enregistrement des noms de domaine sous l’extension descriptive «.gov.ma» est limité aux organismes gouvernementaux».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *