Point Virgule réclame le loyer à Promoconsult

Le message qu’a voulu passer Mohamed Najib El Ofir, patron de Point Virgule, à travers sa lettre de rappel envoyée dernièrement au PDG du CIH est clair. Il demande au CIH, outre de lui payer l’intégralité du loyer que lui doit sa filiale Promoconsult (soit environ 40.000DH par mois), de lui restituer les locaux. «Cela fait en effet plus de quatre ans que ce bureau d’études techniques (BET) occupe les locaux, propriété de la société Point Virgule», selon M. El Ofir. Cessant tout paiement de loyer, Promoconsult n’a pas procédé à l’évacuation des lieux, même après sa liquidation en début de cette année. C’est en effet sa maison mère qui a décidé de liquider cette société créée dans les années 60.
L’objectif de sa création était d’appuyer l’établissement dans sa mission de contrôle de ses activités dans le tourisme et l’habitat. En plaine période de crise, le CIH a jugé opportun de mettre la clef sous le paillasson, convaincu en cela par les difficultés que connaissaient sa filiale en particulier et le secteur du BET dans sa globalité. Ayant recours au services du tribunal de commerce, ce dernier n’a pas prévu de conserver cette activité dans son rapport de redressement.
Après une longue attente, M. El Ofir espère pouvoir régler le différend qui l’oppose au CIH à l’amiable. Ne recevant aucune réponse de la part du PDG du CIH, le recours à la justice semble inévitable. «Le manque de communication patent dont témoigne le président du CIH me sidère. Je continue par ailleurs à espérer trouver un terrain d’entente», assure-t-il. Et d’expliquer : «Même si le tribunal émet un jugement en ma faveur, je ne pourrai pas saisir le CIH pour remboursement et dédommagement.
L’exécution du jeunet risque de prendre des années avant d’être menée à bien. Le dénouement de ce différend est tributaire de la volonté du patron du CIH», conclut-il. A signaler par ailleurs que la société Promoconsult compte à son actif des références de renommé. A citer notamment le siège du ministère des Affaires étrangères, certaines cliniques privées et le Twin Center.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *