Polémique autour des carburants de Shell

Le lancement par Shell de carburants qui vous permettent  de «rouler plus sans frais supplémentaires» soulève un tollé auprès des autres opérateurs de la place. Le Groupement des pétroliers du Maroc (GPM) convoque une réunion d’urgence en début de la semaine prochaine. Tout a commencé lorsque Shell a annoncé le lancement de nouveaux carburants conçus pour faire plus de kilomètres au même prix. Au lendemain de cette annonce relayée par la presse et la télé, Afriquia souhaite «rétablir la réalité auprès des consommateurs». «Le carburant sur le marché a la même origine. Il n’existe pas à travers le monde un carburant qui réduit la consommation de 30 à 40 %. Si c’était le cas, ça se saurait. Ce n’est vraiment pas professionnel d’annoncer des inepties de ce genre», affirme Adil Ziady, directeur général du pôle carburants et lubrifiants chez AKWA Group. Mardi 2 juin, à Casablanca, Mohamed Raihani, président-directeur général de Shell du Maroc, a annoncé le lancement de carburants dotés d’une nouvelle formulation économique pour permettre aux conducteurs marocains de rouler plus sans frais supplémentaires, et ce quel que soit le type de leur véhicule. Shell du Maroc a même fait des tests pour prouver que l’on peut faire plus de kilomètres au même prix, selon toujours M. Raihani. «Les tests pour mesurer la consommation doivent se faire dans les règles de l’art, sur des pistes privées réservées et non sur un trajet Casablanca-Bouznika ponctué de feux rouges, péage, voitures…  Nous nous sommes amusés à faire les mêmes tests et il apparaît qu’il n’y a aucune différence dans la consommation entre Shell et Afriquia. Nous avons également analysé le produit Shell dans nos laboratoires. Il ne présente aucune différence en termes de consommation par rapport au gasoil 50 d’Afriquia. Ce qui était une évidence», indique Fatima-Zahra Ammor, directrice marketing d’AKWA Group. Pour sa part, Shell du Maroc explique que ses deux nouveaux Shell Diesel Extra 50 et Shell Sans Plomb Extra sont additivés d’une nouvelle formulation économique exclusive à Shell contenant des agents actifs de détergence. «Un additif rajouté au carburant ne peut qu’optimiser le rendement d’un moteur. Ce qui n’est pas une nouveauté. Afriquia a été le premier à lancer un produit additivé le gasoil plus, il y a des années. C’était pertinent à l’époque avec du gasoil 10000 ppm qui encrassait les moteurs. Mais ça l’est beaucoup moins aujourd’hui avec le gasoil 50, qui est un gasoil propre à la base», tient à préciser M. Ziady, par ailleurs ex-président du GPM. «Toute réduction de consommation ne peut être que le résultat de plusieurs facteurs comme l’état du moteur, la vitesse ou le type de conduite, la charge de la voiture, la pression des pneus…En tant que leader du secteur, notre objectif est de rétablir la réalité auprès des consommateurs. L’action de Shell ne peut être justifiée que par la baisse des parts de marché enregistrée ces dernières années et notamment ces derniers mois», souligne Mme Ammor. La réunion prévue la semaine prochaine entre les membres du Groupement des pétroliers du Maroc (GPM), présidé par Rachid Drissi, permettra de jeter toute la lumière sur ces produits-là.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *