PortNet : La gamme de services élargie

PortNet : La gamme de services élargie

Les nouveaux services lancés couvrent la dématérialisation de plusieurs procédures comme ils introduisent de nouvelles fonctionnalités. digitales.

Les procédures se simplifient davantage pour la communauté portuaire. Depuis la création du Guichet unique national du commerce portuaire, une panoplie de services a été mise en place en vue de faciliter les démarches à l’ensemble des acteurs de l’écosystème portuaire. Une orientation qui s’inscrit pleinement dans le cadre de la stratégie de transformation numérique des ports engagée par l’Agence nationale des ports (ANP). Le but étant d’améliorer de façon continue la qualité des services rendus aux clients et acteurs de ladite communauté.

C’est dans cette perspective que l’ANP et PortNet ont élargi leur gamme de services. Une série de nouveaux services a vu le jour en ce début d’année, renforçant ainsi l’engagement des deux entités à rendre la supply chain d’import et d’export pratique, intégrée et digitale. «Les nouveaux services en ligne accessibles via la plate-forme Portnet depuis le 14 janvier 2019 visent l’amélioration de la traçabilité des opérations à tout moment des capacités d’anticipation et de planification ainsi que la simplification et la poursuite de la digitalisation des procédures et des formalités pour l’entrée ou la sortie des marchandises», annoncent les deux parties dans un communiqué conjoint. Les nouveaux services lancés couvrent la dématérialisation de plusieurs procédures comme ils introduisent de nouvelles fonctionnalités digitales.

En ce qui concerne le volet dématérialisation, les nouveaux services concernent particulièrement la déclaration des colis lourds, la déclaration des déchets, la demande d’accostage ainsi que le manifeste cabotage import et export. Quant au développement des nouvelles versions des services en ligne, on peut énumérer la déclaration des marchandises dangereuses, la déclaration des marchandises spéciales et la déclaration du manifeste export. «Ces services rentrent dans le cadre de la démarche de transformation digitale des ports pilotés par l’Agence nationale des ports en partenariat avec PortNet et tous les autres acteurs de la communauté portuaire au service des exportateurs et des importateurs», apprend-on de l’ANP et PortNet.SA. Les deux parties s’engagent à ne menager aucun effort pour accompagner les opérateurs économiques dans l’appropriation de ces nouveaux services dématérialisés.

Il est à noter que PortNet compte à ce jour plus de 34.782 clients et offre ses services dématérialisés à une communauté de plus de 40.419 usagers sur l’ensemble du territoire national. La plate-forme déployée, en premier lieu au niveau du port de Casablanca, en mars 2011 par l’ANP, est désormais généralisée à tous les ports commerciaux gérés par l’agence et aux autres processus du commerce extérieur. Citons à titre exemple le contrôle électronique de l’ONSSA dont la généralisation a été étendue à la région de Tanger après un déploiement réussi dans les régions de Casablanca et d’Agadir. Un service qui s’inscrit dans le cadre d’une coopération inclusive visant non seulement à simplifier les procédures du commerce transfrontalier à travers l’échange informatisé des données mais également à améliorer la qualité du service public, du climat des affaires, de la compétitivité des opérateurs économiques et de l’attractivité du Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *