Portrait : Mouatassim Belghazi : De la microfinance à l’ONA

Difficile de joindre Mouatassim Belghazi ce lundi 14 avril. Dans son  nouveau poste de président de l’ONA, le communicant président de la Fondation pour le développement local et le partenariat (FONDEP) avait juste un week-end pour se préparer à sa nouvelle mission à la tête de l’un des plus grands groupes du pays.  Après des études primaires et secondaires dans sa ville natale de Rabat, ce jeune père de trois enfants a débuté sa formation supérieure par l’obtention du diplôme de l’Ecole des sciences de l’information (ESI) à Rabat. Après quelques années riches d’expériences professionnelles diversifiées, il poursuit ses études en France et obtient le diplôme du troisième cycle de Management des entreprises de l’Université Paris I La Sorbonne Panthéon. Il est également titulaire d’un DESS en gestion de projets. Parallèlement, il obtient le diplôme du Centre d’études financières, économiques et bancaires à Marseille en France, comme on l’annonce dans son CV. Le nouveau président de l’ONA a poursuivi sa recherche académique en soutenant un doctorat d’Etat en sciences économiques à l’Université française Paul Cézanne -Aix en Provence III sur le thème de la gouvernance d’entreprise. À ce titre, il est membre du Centre d’analyse économique de la Faculté d’economie appliquée au sein de la même Université.  M. Belghazi a occupé plusieurs fonctions au sein de l’administration publique marocaine, d’abord au sein du ministère des Pêches maritimes, ensuite au Conseil national de la jeunesse et de l’avenir (CNJA) en tant que directeur du Centre d’études et de documentations économiques et sociales jusqu’en mars 1998. Et c’est durant cette année-là qu’il a été nommé au poste de directeur de cabinet du ministère de l’Agriculture, du Développement rural et des Pêches maritimes.  Rappelons que depuis 1996, M. Belghazi est président du conseil d’administration de la Fondation pour le développement local et le partenariat dont il est le fondateur. En 2002, il part au Canada pour y fonder et gérer deux entreprises de négoce. Il est également consultant international en système d’information, coaching et gouvernance des entreprises au Canada entre 2000 et 2005.  En février 2006, Mouatassim Belghazi a été nommé président-directeur général de la Somed, Société Maroc-Emirats Arabes Unis pour le développement. M. Belghazi est coauteur de plusieurs publications et articles dans le cadre des fonctions exercées entre 1991 et 2003. Il a également contribué au rapport annuel de la Banque mondiale-Maroc 2001 et participé à l’élaboration d’études et d’analyses relatives au Maroc et au Maghreb. En 2000, il a été désigné par la presse française parmi les «100 personnalités qui font bouger le Maroc».  Toujours dans son CV, Mouatassim Belghazi annonce qu’il est membre actif de plusieurs organisations non gouvernementales régionales et internationales et milite pour la libre circulation des personnes, la liberté des échanges des biens et des services, la responsabilité et le droit.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *