Ports : La SODEP devient «Marsa Maroc»

Ports : La SODEP devient «Marsa Maroc»

Avec sa nouvelle dénomination et identité visuelle de la SODEP, l’ancien Office (ODEP) achève sa mue. L’Office a été scindé en deux entités différentes, l’Agence nationale des ports (ANP) et la société d’exploitation des ports (SODEP). Ce qui a eu des implications en matière de répartition des ressources matérielles et humaines, de séparation des systèmes d’information, d’adaptation au nouvel environnement concurrentiel, de réorientation stratégique. Leader de la manutention portuaire au Maroc, la Société d’exploitation des ports est, en effet, née de la scission réussie de l’ODEP dont elle a hérité les activités commerciales, l’outil industriel et les compétences opérationnelles. Aujourd’hui c’est la société nouvellement créée de troquer son habillage et son identité visuelle pour une autre plus ancrées dans cette dynamique de réforme, de changement et d’évolution.
La SODEP prend donc comme nom de marque Marsa Maroc. Une cérémonie officielle a été organisée pour le lancement de nouvelle identité visuelle, mercredi 27 juin, à Casablanca. La manifestation a été présidée par Mohamed Abdeljalil, président du directoire de la Société d’exploitation des ports. «Forte de ces acquis, elle se dote d’une nouvelle identité visuelle pour exprimer sa nouvelle personnalité et sa nouvelle mission, s’inscrivant ainsi dans le changement que connaît le secteur portuaire national sous l’effet de la réforme», indique un communiqué de l’organisme public.
La conception de la nouvelle identité visuelle veut exprimer, explique-t-on «des symboles puisés dans le cœur de métier de la Société : force, puissance et précision».
L’instar de l’Office national des transports (ONT), transformé en Société nationale des transports et de logistique (SNTL), ou de l’ONCF, Marsa Maroc est devenue l’un des grands opérateurs de logistique au Maroc. «Une révolution logistique est lancée et n’est encore qu’à ses débuts», souligne Karim Ghellab, ministre de l’Equipement et du Transport.
La création de la SODEP, aujourd’hui Marsa Maroc, en même temps que la réforme portuaire, a contribué à une refonte des services dans nos ports. Ce qui s’est traduit par une nette baisse des coûts de manutention. Ainsi, comme l’a expliqué M. Ghellab, «à fin mars 2007 dernier, l’ensemble des ports a connu une baisse moyenne de 30% des frais de manutention pour les conteneurs». Cette baisse a été de 25% pour les camions TIR, précise-t-il. Cette réforme a également impliqué, ajoute le ministre «une simplification et une transparence dans la facturation».
À rappeler que la mise en oeuvre de la réforme portuaire s’est traduite essentiellement par la création de l’Agence nationale des ports (ANP) et de la Société d’exploitation des ports (SODEP) devenue Marsa Maroc, issues de la scission de l’ex-ODEP. En outre, l’ANP se donne pour mission la régulation du secteur, l’octroi des concessions et des autorisations, le développement, la maintenance et la modernisation des ports nationaux, ainsi que la promotion des places portuaires nationales.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *