Pour garder une longueur d’avance sur le marché: APM Terminals propose un très haut standard de productivité

Pour garder une longueur d’avance sur le marché: APM Terminals propose un très haut standard de productivité

Afin d’équiper la nouvelle plate-forme APM Terminals MedPort Tangier, actuellement en construction au complexe portuaire de Tanger Med, d’une capacité de 5 millions d’EVP (équivalent vingt pieds), APM Terminals vient d’annoncer une commande de 12 portiques Ship-to-Shore (STS) télécommandés et de 32 portiques automatisés sur rails (ARMG).

Ces équipements vont permettre d’accroître la productivité et la capacité de traitement des plus grands porte-conteneurs sur une route commerciale à fort trafic. Ainsi, le terminal sera le deuxième exploité par APM Terminals au port Tanger Med et sera conçu pour traiter les nouveaux porte-conteneurs ultra-larges en circulation (ULCS), dont les capacités vont jusqu’à 20.000 EVP. APM Terminals MedPort Tangier disposera d’un quai allant jusqu’à 2.000 mètres et étendra la capacité de transit annuelle totale du port Tanger Med de plus de 9 millions EVP.

L’installation viendra compléter APM Terminals Tangier qui a traité 1,7 million EVP en 2015. L’offre combinée des deux terminaux promet de donner un avantage concurrentiel aux compagnies maritimes et aux opérateurs logistiques mondiaux. «Notre but est d’utiliser une technologie éprouvée pour proposer un très haut standard de productivité à nos clients, sur l’une des voies commerciales les plus stratégiques du monde, le détroit de Gibraltar», a déclaré Dennis Olesen, directeur général de APM Terminals MedPort Tangier. Il est à signaler que lors de son ouverture prévue en 2019, le terminal en eaux profondes fonctionnera avec des opérations conventionnelles et d’autres entièrement automatisées ainsi qu’avec un système de gate pour camions externes. Les portiques STS seront livrés fin 2017 par la société ZPMC basée à Shanghai. Complétement automatisés, ils possèdent un deuxième trolley (chariot) et sont dotés de la technologie OCR (Optical Character Recognition). Les opérateurs, qui seront en sécurité dans un bureau près du quai, commanderont à distance les portiques. Les 32 ARMG sur rails seront livrés fin 2017 par l’entreprise australienne Küenz. Ils desserviront les 16 blocs de conteneurs par paire.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *