Pour plus de proximité : L’Agence urbaine de Casablanca ouvre des antennes

Pour plus de proximité : L’Agence urbaine de Casablanca ouvre des antennes

Cette réorganisation a été dictée par le nouveau contexte urbanistique dans lequel l’Agence opère et qui rend nécessaire une réorganisation de ses services.

L’Agence urbaine de Casablanca vient de procéder à la mise en place d’un nouvel organigramme, et ce afin de rapprocher l’administration des citoyens et dans le souci de fournir à ces derniers un service d’une meilleure qualité.  La mise en place de ce nouvel organigramme a pour but premier de garantir plus d’efficience et de fluidité dans le traitement des dossiers, d’assurer un regroupement homogène des activités, de clarifier les rôles et responsabilités et favoriser la mise en place d’une administration de proximité à travers la création de 6 nouvelles entités déconcentrées relevant de l’AUC.

Cette réorganisation a aussi été dictée par le nouveau contexte urbanistique dans lequel l’Agence opère et qui rend nécessaire une réorganisation de ses services. C’est ainsi qu’avec cette réorganisation, de nouvelles composantes structurelles ont été introduites. Ainsi si la Direction de planification et de gestion urbaines comporte toujours deux départements, le département de la planification urbaine et le département de la gestion urbaine. Elle est aujourd’hui renforcée par une nouvelle division chargée du patrimoine. Celle-ci a été mise en place étant donné que la ville de Casablanca possède un patrimoine riche et varié. La mission assignée à cette nouvelle division consiste à proposer les actions et mesures nécessaires à la préservation et la valorisation de ce patrimoine.

A ce titre, une étude pour l’élaboration d’un plan de sauvegarde et de valorisation du patrimoine du Grand Casablanca-arrondissement de Sidi Belyout est en cours de réalisation. La nouvelle division du patrimoine est appelée à assurer le suivi de cette étude, en concertation avec les partenaires concernés et veillera à lancer prochainement des études similaires portant sur d’autres zones du Grand Casablanca. En plus de ces changements, l’AUC a mis en place six antennes à l’intérieur de son périmètre d’intervention afin de renforcer la politique de proximité et améliorer ses services en matière d’étude des dossiers des demandes d’autorisations de projets de construction, lotissements ou de création de groupes d’habitations et de morcellements. Ces antennes, qui relèvent du département de la gestion urbaine, sont supervisées par un chef d’antenne au rang d’un chef de division et seront dotées des ressources compétentes nécessaires (architectes, techniciens). Pour sa part, la direction de l’aménagement urbain continue la mission d’aménageur, confiée par la loi à l’Agence urbaine, en se recentrant sur l’urbanisme opérationnel, privilégiant l’action sur le tissu ancien, en particulier la mise en place et le suivi des programmes de rénovation et de restructuration urbaine. Elle est ainsi réorganisée autour de deux départements : Le département des études et programmation et le département des travaux d’aménagement et rénovation urbaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *