Pour un indice des marchés boursiers arabes

Pour un indice des marchés boursiers arabes

C’est au Caire, à l’occasion de l’ouverture de la conférence annuelle de l’Union des Bourses arabes (UBA), que cette dernière a affirmé son intention de lancer un indice des marchés boursiers arabes qui deviendra une référence pour ces places financières. Et c’est Aomar Yidar, président du conseil d’administration de la bourse de Casablanca et président de l’Union, qui a souligné que cette initiative vient comme prélude à la création d’un fonds d’indicateurs afin de fournir une gamme complète des meilleurs titres des investisseurs étrangers et locaux choisis à travers les différents marchés arabes. «L’UBA négocie avec les institutions «Dow Jones» et «Morgan Stanley» pour le lancement de l’indice prévu en examinant les moyens et les systèmes de calcul de la pondération des stocks et d’intégration de nouveaux marchés arabes non impliqués dans les composantes des indicateurs régionaux actuels», a indiqué M. Yidar. Avant de préciser que «la stratégie de l’Union pour le développement des marchés financiers arabes passe à travers l’amélioration des programmes éducatifs pour les intervenants sur les marchés financiers et la mise à niveau de la législation régissant ces marchés. Mais aussi, à travers l’établissement des normes unifiées de transparence et d’information des sociétés cotées, la création d’un comité spécialisé des affaires de la médiation et la mise en place d’une base de données sur les marchés financiers arabes en coordination avec le Fonds monétaire arabe». M. Yidar a, en outre, souligné la nécessité de la conclusion d’accords de coopération entre les Bourses arabes ainsi qu’entre ces places financières et des unions mondiales et régionales pour faciliter la communication entre elles. Il a également rappelé, dans ce sens, que la Bourse de Casablanca avait signé, en avril dernier, un accord avec la bourse égyptienne et prévoit la signature d’un accord similaire avec la bourse libyenne. Ainsi, cette conférence annuelle de l’UBA a réuni des présidents de bourses, des responsables d’organismes régulateurs et de banques d’investissement, et autres acteurs des places financières dans le monde arabe en vue de mesurer les effets de la crise financière mondiale sur les marchés de la région et explorer les pistes de solution pour la contourner. Aussi elle est l’occasion de discuter aussi des possibilités de renforcer les échanges entre les Bourses arabes en matière de contrôle et de législation pour éviter des crises similaires à l’actuelle ainsi que du rôle des intermédiaires dans le développement des échanges du marché boursier. Par ailleurs, les perspectives et les opportunités d’investissement seront également abordées, outre les derniers développements dans les mécanismes de gouvernance d’entreprise.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *