Pour une politique agricole efficiente

Le Maroc est déterminé à faire de l’agriculture un moteur de développement. C’est d’ailleurs l’ambition du Plan Maroc Vert. Ce programme ambitieux visant la réalisation d’un développement agricole rapide à l’échelle nationale, ambitionne la réalisation d’un Produit intérieur brut (PIB) annuel variant entre 70 et 100 milliards DH. Ce plan aura d’importantes incidences sur le plan économique et social avec la création de près de 1,5 million d’opportunités d’emploi et l’amélioration des revenus d’environ 3 millions de personnes en milieu rural. La prise de conscience des  défis imposés par la mondialisation a amené à faire du secteur agricole l’une des priorités nationales. Rappelons à ce sujet que Sa Majesté  le Roi Mohammed VI avait appelé, dans son Discours du Trône de 2004, à d’élaborer une nouvelle politique agricole fondée sur une exploitation idéale des spécificités du sol de chaque région afin d’améliorer la productivité dans les secteurs de l’agriculture et de l’industrie alimentaire les plus adaptés à ses potentialités et à ses ressources naturelles. Le Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM) qui en est cette année à sa 4ème édition ne fait que confirmer la volonté du Royaume de se positionner comme leader dans une nouvelle manière de concevoir les grands métiers de l’agriculture et de l’agro-industrie. Ce salon qui se tiendra du 22 au 27 avril dans la capitale ismaélienne constitue un show international hors pair, porteur de signes annonciateurs d’un développement agricole durable. Les organisateurs ont prévu la participation de 600 exposants représentant 25 pays et 350.000 visiteurs. Cette manifestation constitue une plate-forme pour une politique agricole efficiente basée sur l’encouragement des investissements dans le domaine agricole, la mobilisation rationnelle des potentialités et des facteurs de production. Le SIAM est aussi et avant tout un espace de rencontres, d’échanges et d’expertises entre les différents professionnels du secteur et les sociétés exposantes. Ce salon constitue une occasion pour prendre connaissance des expertises et des progrès techniques et technologiques réalisés dans le domaine agricole, un domaine confronté à une très forte concurrence. Le SIAM constitue également un moyen de générer une valeur ajoutée à travers l’industrialisation et la valorisation des produits agricoles. Erigé à la place Sahrij Souani sur une superficie de 100 000 m2, dont 60 000 m2 aménagés en stands, ce salon propose à des milliers de visiteurs une variété de produits et des machines agricoles de dernière génération à même de promouvoir la production agricole et animale et valoriser les secteurs clés de l’économie dont  l’agroalimentaire. Une telle manifestation est devenue incontestable pour moderniser l’agriculture, augmenter sa productivité, diversifier ses débouchés et renforcer l’intégration du produit sur le marché international tout en faisant du label Maroc une valeur d’avenir sûre. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *