Prédominance des projets d’industrie, de BTP et de tourisme : Bon début 2014 pour le CRI Chaouia-Ouardigha

Prédominance des projets d’industrie, de BTP et de tourisme : Bon début 2014 pour le CRI Chaouia-Ouardigha

Le Centre régional d’investissement (CRI) de la Région Chaouia-Ouardigha n’a pas chômé au premier semestre 2014. En effet, après une année 2013 caractérisée par une reprise remarquable de la dynamique de l’investissement dans la Région, le CRI a maintenu le rythme durant la première moitié de 2014. C’est ainsi qu’il a poursuivi ses activités et principales missions d’aide à la création d’entreprises, d’aide aux investisseurs et de promotion, tout en veillant à impulser davantage les facteurs d’attractivité régionale à un niveau permettant le ciblage des investissements à grande valeur ajoutée.

De ce fait, au terme de ce semestre, le CRI aura contribué, dans le cadre de sa mission d’accompagnement aux promoteurs, à la création de 153 entreprises et à la délivrance de 257 certificats négatifs instruits conjointement avec la délégation provinciale de commerce et d’industrie de Settat. De même, dans le cadre de sa mission d’accompagnement des porteurs de projets d’investissements, le CRI a procédé à l’instruction de 97 projets d’investissement examinés par la suite dans le cadre de la commission régionale d’investissement. Parmi ces projets instruits, 52 projets ont été agréés par la commission régionale d’investissement, soit 54%, avec un montant d’investissement global d’environ 24 milliards de dirhams et près de 6.700 emplois directs prévus. Ainsi, la valeur globale de ces projets d’investissement a pratiquement triplé par rapport à la même période de l’année dernière.

Par ailleurs, les projets d’investissement portent majoritairement sur l’industrie et le BTP.
Ces deux secteurs détiennent à eux seuls 67% des projets agréés, soit 21 projets agréés dans le secteur de l’industrie totalisant 40% du total agréé, et 14 projets agréés dans le secteur du BTP représentant 27% du total agréé. Pour sa part, le secteur du tourisme occupe la 3ème place avec 10 projets agréés, soit 19% du total agréé.

Sur le plan des montants d’investissement à mobiliser, la prédominance en la matière revient une nouvelle fois au secteur de l’industrie qui accapare 76% du chiffre global, avec 18,4 milliards de dirhams investis. Alors que les secteurs du tourisme et du BTP contribuent à parts presque égales au niveau du montant d’investissement totalisé par les projets agréés, soit respectivement 2,7 et 2,3 milliards de dirhams, ce qui correspond à un apport global de 21%.

Quant aux emplois prévus dans les projets d’investissement agréés, les secteurs de l’industrie et du BTP sont les plus gourmands en mains-d’œuvre, totalisant chacun un chiffre se situant autour de 2.000 postes envisagés, soit une contribution globale d’un peu plus de 60%. Par ailleurs, avec 1.300 emplois prévus, les projets agréés dans le secteur du tourisme participent à 19% au niveau des opportunités présentées à ce titre.

Parallèlement aux activités liées à la création d’entreprises et à l’instruction des projets d’investissement, le CRI de la Région Chaouia-Ouardigha a contribué au cours de ce semestre à l’étude de différentes demandes d’autorisations et d’attestations relatives notamment aux secteurs minier, hôtelier et touristique, ainsi que des demandes d’Attestation de vocation non agricole (AVNA). Ces autorisations et attestations sont délivrées à l’issue d’un accord prononcé suite à l’examen des dossiers y afférents dans le cadre de commissions spécifiques. A ce titre, le CRI a délivré conformément à la procédure de gestion déconcentrée de l’investissement 37 autorisations et attestations dans ce sens.

Enfin, concernant le volet promotion et communication, le CRI a mené durant le premier semestre 2014 de nouvelles actions visant à promouvoir les potentialités et les opportunités d’investissement de la région Chaouia-Ouardigha, à travers, notamment, l’intervention dans plusieurs événements régionaux et nationaux, l’organisation de missions de prospection au Maroc et à l’étranger, et à travers également des actions médiatiques ciblées.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *