Premier forum économique Maroc-Brésil: La coopération entre Rabat et Sao Paulo prend de l’envol

Premier forum économique Maroc-Brésil: La coopération entre Rabat et Sao Paulo prend de l’envol

Dans le cadre de la première édition du forum économique Maroc-Brésil, des conventions ont été signées entre les deux pays. Ces conventions conclues, samedi 22 novembre, à Marrakech ont pour objet essentiel le développement de la coopération économique et la promotion des échanges commerciaux entre le Brésil et le Maroc.

A l’initiative de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et l’Association du patronat brésilien (LIDE), la première édition du Forum Maroc-Brésil a eu lieu à Marrakech. Un événement qui, grâce aux intervenants de qualité qu’il regroupe, «favorisera sans doute des opportunités d’affaires pour les opérateurs économiques des deux pays», précise-t-on dans un communiqué. Il est à souligner qu’une première convention a été signée entre les organisateurs, à savoir la CGEM et le LIDE. Elle concerne en premier lieu la promotion des échanges commerciaux bilatéraux.  

Saisissant cette occasion, Miriem Bensalah-Chaqroun, en sa qualité de présidente de la CGEM, a exposé aux investisseurs et opérateurs économiques présents le climat des affaires au Maroc, son attractivité, son ouverture sur l’Afrique et sa vision économique, notamment les ambitieux plans sectoriels dans lesquels le pays s’est engagé depuis des années.

Mme Bensalah n’a également pas manqué de présenter la bonne connectivité du Maroc, acquise entre autres grâce aux accords de libre-échange signés avec plus de 30 pays. Ce qui permet, selon la présidente de la CGEM, «au Royaume d’être une véritable passerelle d’accès à l’Europe, aux Etats-Unis et à plusieurs pays méditerranéens».  «En plus de ces atouts, les entreprises marocaines se sont fortement positionnées en Afrique où le Maroc a développé une réelle expertise, notamment dans le secteur banquier, les télécoms et le BTP», a-t-elle ajouté.

Le LIDE, ou le Grupo de Lideres Empresariais-patronat brésilien est aujourd’hui une organisation privée transnationale qui rassemble les entrepreneurs de plusieurs pays et compte 1.600 entreprises affiliées. Pour ce qui est de sa représentation au Maroc, qui est d’ailleurs sa 14ème au niveau mondial, elle a été ouverte en janvier 2014. A côté de cela, l’ouverture d’un bureau de tourisme brésilien au Maroc serait également en cours de préparation. Une représentation qui ne sera pas sans promouvoir le tourisme entre les deux pays.

Quant à la deuxième convention signée en cette même journée, elle concerne le LIDE et  la compagnie Royal Air Maroc (RAM). Conclue entre le président-directeur général de la RAM, Driss Benhima, et le président du LIDE, Joao Doria, cette convention engage la RAM à offrir des prix préférentiels pour les sociétés affiliées au LIDE.

Ce ne serait pas tout, une troisième convention a été signée entre le groupe marocain Holmarcom et le Groupe Albert Einstein, le plus grand groupe opérant dans le secteur de la santé au Brésil et en Amérique latine. «Ce groupe brésilien leader dans le secteur de la santé œuvrera à faire bénéficier le groupe marocain de son savoir-faire et son expertise accumulés dans ce domaine», apprend-on dans un communiqué.

Présent lors de ce Forum, le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, a souligné que la forte mobilisation brésilienne pour ce forum économique montre toute l’importance accordée à l’intensification des échanges commerciaux et des opportunités d’investissement.

Tout en mettant à l’évidence l’importance des échanges économiques en hausse continue depuis 2009, Aziz Akhannouch a appelé les opérateurs marocains à multiplier les opportunités commerciales et à tirer profit des vastes perspectives de collaboration.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *