Première compétition nationale des Jeunes leaders marocains (JLM)

Première compétition nationale des Jeunes leaders marocains (JLM)

Des équipes de jeunes leaders marocains en compétition nationale, pourquoi pas! A cet effet, un premier concours, dont la finale s’est déroulée jeudi 14 juin à Casablanca, a été initié par le programme Jeunes leaders marocains (JLM) au profit d’étudiants marocains de l’enseignement supérieur. «Cette initiative vise à développer l’esprit entrepreneurial chez les étudiants marocains. Le programme JLM encadre ces jeunes pour aller vers les populations défavorisées et les aider à améliorer leur activité, leur business et avoir un revenu régulier», a déclaré à ALM Hakim Semmami, président fondateur de JLM, en marge de cette cérémonie.
Un événement où 4 équipes sur 15 ont été qualifiées pour la finale de la compétition qui s’est tenue devant un jury composé de dirigeants et hauts cadres. Chacun ayant défendu son business plan et révélé les ambitions de son projet. Et c’est JLM ENCG Casablanca qui a remporté le titre de «Champion national des Jeunes leaders marocains 2012», lors de cette 1ère édition. Ce groupe d’étudiants a présenté quatre programmes de développement particuliers, à savoir le programme «Up Jobstacles» qui vise l’encadrement de 110 ex-détenus et jeunes délinquantes en vue de leur réinsertion socioprofessionnelle. L’équipe ENCG Casablanca a également dévoilé le programme «No Limit Integration» qui a ciblé l’insertion de 30 personnes handicapées aveugles dans la vie active en leur assurant, en plus des formations, des insertions dans des centres d’appels, des stages ou encore une nouvelle orientation pour de nouveaux métiers tels que la kinésithérapie. Aussi à travers le projet «Green Touch», les étudiants JLM ENCG Casablanca ont encadré plus de 700 enfants pour promouvoir et mettre en place des actions concrètes visant la protection de l’environnement. De surcroît le projet «Animal’s Care» vise l’accompagnement de l’Union marocaine de la protection des animaux dans l’optimisation de la gestion du centre et l’amélioration des conditions de vie de ses 130 animaux.
Quant au programme «Tad Wad Smile», il a pour objectif le développement des conditions de vie de 750 habitants de la région de Tamaloukt à travers deux volets. A commencer par le côté social à travers l’organisation d’une caravane de solidarité et le réaménagement d’une crèche pour 40 enfants et un volet économique avec la mise en place de plusieurs activités génératrices de revenus. Chose qui a permis, entre autres, une évolution du chiffre d’affaires annuel d’une coopérative de production d’argan en passant de 21.000 à 84.000 DH.
Parallèlement, les initiateurs misent gros sur l’équipe gagnante. «Le champion national participe à la mission des ambassadeurs JLM qui se fait à l’international. Autrement dit, cet ambassadeur se destine vers un pays étranger pour partager l’esprit JLM et le savoir-faire des Jeunes leaders marocains. Nous avons beaucoup de potentialités chez nos jeunes, c’est ce que nous voulons mettre en valeur et c’est pour cela qu’on les encadre pour faire un tel travail», précise à ALM M. Semmami.
Outre le président fondateur de JLM qui a animé la compétition, cet événement a été marqué par la présence de grandes personnalités telles que Nouzha Skalli, députée parlementaire, Najib Mikou, directeur général de Maroc Taswiq, Laurent Bresson, directeur général Maghreb de Maersk, et d’autres participants du monde de l’entreprise, des représentants du gouvernement et de la société civile.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *