Première cotation de Total Maroc à la Bourse de Casablanca: Une première journée réussie !

Première cotation de Total Maroc à la Bourse de Casablanca: Une première journée réussie !

La cloche a retenti pour Total Maroc dans l’enceinte de la Bourse de Casablanca. Vendredi 29 mai 2015 est une date à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire de la filiale marocaine du groupe pétrolier français. La première cotation de Total Maroc a eu lieu en ce jour à la Bourse de Casablanca. Et la nouvelle action a même clôturé sa première journée sur une variation en hausse de 3,93%.

«Une introduction en Bourse est toujours un risque à prendre pour une entreprise. Pour notre cas, cela fait plus de 80 ans que Total Maroc existe et je pense que pour nous cette introduction ne comprend quasiment aucun risque.

Le Maroc est un pays en constant développement et il était temps pour nous d’ouvrir notre capital pour mieux renforcer notre ancrage dans le tissu économique du pays mais également dans la région», a déclaré Momar Nguer, directeur Afrique et Moyen-Orient de Total Marketing & Services, lors de la cérémonie de première cotation de Total Maroc, tenue vendredi 29 mai à Casablanca.

Pour sa part, Karim Hajji, directeur général de la Bourse de Casablanca, a souligné que «cette introduction en Bourse marque un retour de confiance dans le marché, sachant qu’elle est loin d’être la dernière en 2015».

Notons que l’introduction en bourse de Total Maroc intervient à la suite de la mise sur le marché, du 11 au 15 mai 2015, de 1,344 million d’actions, au prix de 535 dirhams par action. «Cette opération d’ouverture de capital qui s’adressait à un large éventail d’investisseurs a été couronnée d’un très large succès, les souscriptions n’ayant en effet pas pu être satisfaites intégralement en raison d’une trop forte demande», a souligné, pour sa part, Idriss Berrada, directeur général de Attijari Finances Corp.

Ainsi, le capital de Total Maroc est désormais détenu à hauteur de 15% par des acteurs privés et institutionnels essentiellement marocains. Aussi, forte de la confiance de ses nouveaux actionnaires, Total Maroc entend, donc, renforcer encore son ancrage local.
De même, l’objectif en est de confirmer son rôle moteur dans l’économie et dans le développement du pays depuis plus de 80 ans.

«Faisant suite à la cession de 30% du capital de Total Maroc au groupe Zahid International FZE en mai 2014, cette nouvelle étape dans la vie de l’entreprise s’inscrit pleinement dans la dynamique de croissance, d’ancrage local et d’innovation que Total insuffle à ses activités de distribution de produits et services pétroliers au Maroc, comme dans tous les pays où le Groupe est présent sur le continent africain», explique M. Nguer.

De son côté, Arnaud Le Foll, directeur général de Total Maroc, n’a pas manqué de rappeler «qu’une action représente une forme d’épargne dont la valeur varie avec les performances de l’entreprise. Mais c’est aussi bien plus que cela». Pour lui, «être actionnaire de Total Maroc, c’est non seulement être propriétaire d’une partie de son capital et partager les fruits de sa croissance mais aussi participer à la vie de l’entreprise, notamment lors de son assemblée générale annuelle».

En gros, l’entrée en Bourse de Total Maroc vient à point nommé pour les deux parties. Elle devra donc permettre à la société de se développer sur le long terme au Royaume, en s’appuyant sur les acteurs locaux, de s’institutionnaliser en ouvrant son capital au grand public, aux investisseurs institutionnels ainsi qu’à ses salariés et partenaires et d’accroître sa notoriété auprès de la communauté financière en développant une identité forte et cohérente, et à la Bourse de Casablanca de marquer un retour de confiance sur le marché.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *