Première édition du Salon du cheval

La ville d’El Jadida abritera, du 22 au 26 octobre, la première édition du Salon du cheval, selon un communiqué du ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime. Ce grand événement, placé sous le Haut patronage de SM le Roi, se veut une opportunité pour apprécier en plein cœur d’El Jadida une centaine de chevaux de races les plus prestigieuses (pur-sang arabe, cheval arabe, anglo-arabe), a indiqué la même source.  Le choix de Abda-Doukkala pour abriter ce Salon s’explique par les importantes richesses naturelles que recèle cette région, outre son précieux patrimoine équin. Ainsi, près de 80.000 visiteurs sont attendus à ce salon qui sera l’occasion de montrer la place qu’occupe cette noble créature au Maroc sur les plans culturel et socio-économique, a estimé la même source. D’autre part, cette édition offrira une palette de démonstrations, d’animations, de concours et de compétitions pour mettre en exergue la filière équine. Le programme de ce rendez-vous propose plusieurs pôles. Il y a le «pôle exposants» qui propose des espaces exposants dédiés aux professionnel  du secteur, aux régionx, aux institutionnels ainsi qu’à l’art équin et aux chevaux. Le «pôle spectacle et concours», quant à lui, prévoit des animations quotidiennes comme la voltige équestre, des démonstrations de fauconnerie à cheval, mais aussi des championnats nationaux, de modèles et allure pour des races de chevaux barbes, pur-sang arabes et anglo-arabes. En ce concerne le «pôle Tbourida», il est intégralement dédié aux arts équestres traditionnels marocains, chaque région étant représentée par une «sorba». Quand au «pôle expositions», il sera un grand espace pour exposer les tableaux de maîtres et de jeunes artistes autour du thème du cheval, manuscrits, objets d’art et galerie photos. En effet, ce pôle sera une sorte de petit musée où l’histoire et la culture du Maroc sont relatées à travers des œuvres d’art, témoignant de l’histoire qui lie le peuple marocain aux chevaux de race. Un autre espace sera dédié au  «pôle découverte». Ce pôle sera un moyen de communication moderne et autres approches ludiques avec notamment des consoles de jeux. Le dernier pôle est le « pôle conférences». Il prévoit un programme varié de conférences, autour de thématiques telle que la chevalerie d’un point de vue spirituel et culturel. Au menu de cette manifestation, figurent, entre autres, des spectacles de fantaisie équestre orientale et des troupes de chevaux dansant.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *