Près de 220 MMDH d’importations enregistrés en neuf mois

Au Maroc, la balance des échanges extérieurs ne change pas de structures. La progression est au rendez-vous tant bien au niveau des importations que des exportations. C’est ce qui ressort des indicateurs préliminaires du commerce extérieur pour la période janvier-septembre 2010, élaborés par l’Office des changes. Sur la durée étalée du premier janvier à fin septembre 2010, les importations se sont accrues de 26 milliards de dirhams, soit une progression de 13,4 % par rapport à la même durée 2009. Ainsi, le volume global des importations a atteint en cette durée près de 220,83 milliards de dirhams contre 194,827 milliards de dirhams enregistrés sur la période janvier-septembre 2009.
Dans ce contexte, le pétrole a connu une hausse de 67,8% avec un total de 18,52 milliards de dirhams contre 11, 03 milliards de dirhams durant la même période 2009, soit un additionnel de 7,4 milliards de dirhams. Alors que les importations hors pétrole n’ont augmenté que de 10,1% avec un additionnel de 18,52 milliards de dirhams. De ce fait, les importations hors pétrole se sont chiffrées, du premier janvier à fin septembre 2010, à 202,31 milliards de dirhams contre 183,70 milliards de dirhams évalués durant la même période 2009. Par groupement d’utilisation, les importations en matière d’énergie et lubrifiant se sont améliorées de 35,4% au moment où celles des demi-produits ainsi que d’alimentation, boisson et tabac ont grimpé respectivement de 17,6 et 8,6%. Notons que l’or industriel continue d’afficher une baisse avec un flagrant repli estimé à 93% . S’agissant des exportations, ces dernières n’ont pas échappé à la tendance haussière avec une évolution de 22,9%, soit un additionnel de 19,48 milliards de dirhams par rapport à la même période 2009. Le volume global des exportations s’est situé à 104,75 milliards de dirhams de janvier à septembre 2010 contre 85,27 milliards de dirhams enregistrés précédemment. Si les exportations hors phosphate et dérivés ont grimpé de 11,2% avec un total de 79 milliards de dirhams, les exportations de phosphates et dérivés ont atteint un pic. En effet, ces exportations se sont accrues de 81,4% avec un additionnel de 11,52 milliards de dirhams. Le total des exportations évalué du premier janvier à fin septembre 2010 est estimé à 25,67 milliards de dirhams. Dans cette catégorie, les exportations de phosphates ont évolué de 74,1% enregistrant ainsi un volume de 6,25 milliards de dirhams contre 3,59 milliards de dirhams enregistrés durant la même période 2009. De même, les importations de l’acide phosphorique ont augmenté de 67,4% avec un additionnel de 4 milliards, soit un volume global de 10,11 milliards de dirhams. Au moment où les exportations des engrais naturels et chimiques ont affiché un volume global de 6,25 milliards de dirhams contre 3,59 milliards de dirhams enregistrés durant la même période 2009. En analysant cette balance, le taux de couverture s’est élevé de 43,8 à 47,4% durant ces neuf premiers mois.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *