Près de 23 milliards de dirhams investis à Casablanca en 2013: La pierre domine toujours !

Près de 23 milliards de dirhams investis à Casablanca en 2013: La pierre domine toujours !

Casablanca continue d’être l’une des principales destinations pour l’investissement au royaume. Casainvest, le Centre régional d’investissement dans la métropole, vient de publier son bilan 2013 et les chiffres sont édifiants.

La ville blanche a connu au cours de l’année passée des investissements dont la valeur totale avoisine les 23 milliards de dirhams. «Au terme de l’année 2013, le montant d’investissement des projets instruits par le CRI et agréés par la commission régionale des investissements de la région du Grand Casablanca a atteint 22 969 millions de dirhams», informe le communiqué. Mais ces chiffres importants ne traduisent pas pour autant une réelle diversification dans les investissements.

Le bilan du CRI fait ressortir une nette domination des projets immobiliers dans la métropole, suivis loin derrière par le secteur des services. «L’analyse sectorielle des projets agréés fait ressortir une prédominance du secteur du logement avec 47  projets agréés et 52% du total des flux d’investissement, le secteur des services occupe le 2ème rang avec 22 projets, et 7 milliards d’investissement», ajoute la même source.

Etant l’une des destinations préférées des capitaux, la métropole se distingue par la création importante d’emplois qui a suivi un trend haussier en 2013. Autrement, les projets transitant par le CRI du Grand Casablanca et agréés par la commission régionale des investissements en 2013 vont générer la création de 65.952 emplois réalisant ainsi une hausse de 34% par rapport à 2012. Par ailleurs, le nombre de créations d’entreprises à travers le guichet unique du CRI a atteint, durant l’année 2013, 6.710 entreprises. Dans les détails, 98% des nouvelles créations d’entreprises ont pris la forme de SARL (Société à responsabilité limitée), expliquant l’engouement continu des entrepreneurs pour ce type de formes juridiques.

En termes de répartition sectorielle, les services (52%) et le commerce (32%) restent encore les secteurs les plus prisés par les nouveaux entrepreneurs, suivis du bâtiment et travaux publics (11%).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *