Près de 3 milliards de dirhams alloués à la région du Grand Nador à l’horizon 2020

Près de 3 milliards de dirhams alloués à la région du Grand Nador à l’horizon 2020

Le développement intégré et durable de la ville de Nador et région passe à la vitesse supérieure. Un redéploiement structurel a été récemment mis en œuvre dotant ainsi l’axe Nador- Béni Ansar d’une véritable vision urbaine. Le plan septennal 2014-2020 permettra ainsi l’émergence du Grand Nador comme pôle de compétences et de compétitivité à l’échelle nationale.

La restructuration portera sur un investissement de 3 milliards de dirhams, en dehors des 2 milliards de dirhams liés au développement immobilier. «L’urgence était d’intégrer la région dans une zone euro-méditerranéenne dont elle fait partie.

Pour assurer son développement nous étions dans l’obligation de donner les moyens nécessaires pour aider la région à conquérir de nouveaux marchés qui vont lui permettre d’aller vers de nouvelles victoires et de nouvelles réalisations», indique à ce propos Mohammed Mbarki, directeur général de l’Agence de l’oriental. La région qui souffrait autrefois de décrochage économique et de stagnation profite, grâce à une ingénierie économique bien pensée, de ses multiples potentialités.

La démarche tend à constituer un label de qualité et d’innovation. «L’innovation consiste à faire de ce vaste chantier un projet nouveau du bassin méditerranéen. L’ambition était de partir de la nature pour construire un nouvel avenir de la région. Un devenir tracé par l’Initiative royale pour le développement de la région», explique M. Mbarki. Les exigences sont nombreuses, citons entre autres la promotion de la recherche en matière d’énergies renouvelables et la mise en œuvre d’un urbanisme innovant et pleinement écologique.
Le développement de Marchica et l’ensemble de l’aire influente qui l’entoure est le titre phare de ce chantier de développement : La naissance de cette nouvelle destination touristique sur le pourtour méditerranéen participera à la renaissance de l’Oriental.

Quatre pôles stratégiques pour la région

Quatre pôles stratégiques ont été identifiés dans le cadre du plan d’action 2014-2020 dédié au Grand Nador. Outre la promotion de la lagune à laquelle a été consacré un bugdet de 100 millions de dirhams, une enveloppe de 1,2 milliard de dirhams sera allouée pour la réalisation des travaux de restructuration, de requalification et d’équipement du site. L’action tourne autour de la restructuration urbaine des quatiers Trikaa, Chaala, Bouarourou et Sidi Moussa, et ce en veillant sur la requalification des Corniches de Nador et Béni-Ansar. De même, un autre pôle portera sur la mise en place de projets dédiés à l’amélioration de l’accessibilité et à la fluidité de la mobilité à l’intérieur de son espace. Ainsi 300 millions de dirhams financeront la construction de voies d’accès à Nador et du contournement de la ville via Béni Ansar. Le dernier pôle, quant à lui, consiste à doter la zone d’outils de valorisation environnementale. Pour 100 millions de dirhams, les autorités procéderont à la consolidation de travaux de protection contre les inondations et les risques dommageables des intempéries.

De nouvelles infrastructures routières et portuaires d’ici 2020

Outre l’axe autoroutier, l’aéroport et la station ferroviaire, le Grand Nador continue d’investir dans ses infrastructures. Le développement du nouveau pôle de Nador sera accompagné par la réalisation d’équipements en infrastructures routières et portuaires. Par ailleurs, des actions sont menées afin de revaloriser les quartiers urbains sous-équipés cibles et l’amélioration de leur environnement urbain sous-jacent. Le but étant de mettre à niveau les infrastructures de base, notamment en termes de voieries, assainissement, approvisionnement en eau potable et en électricité. De même, les efforts seront engagés afin d’aménager des espaces publics récréatifs et des équipements collectifs de sociabilité citoyenne.
14 nouveaux quartiers à Nador

Sur une superficie de 115 hectares, le nouveau pôle de Nador comprendra le développement d’un pôle de formation, santé, sport ainsi qu’un programme résidentiel commercial et récréatif. De même, 14 nouveaux quartiers verront le jour à Nador. Citons dans ce sens le nouveau centre-ville maritime, le parc urbain et ses logements paysages, la nouvelle marina, le quartier commerçant, les résidences du parc ornithologique, etc. Autre axe urbain, le boulevard de l’ONDa qui se veut le cœur du nouveau Nador.

Ce boulevrad sera implanté sur les traces de la piste de l’ancien aéroport, restituant ainsi cet espace aux habitants tout en leur offrant une nouvelle entrée de ville aux standards internationaux. Le projet, fruit d’un partenariat public-privé, abritera un pôle d’excellence alliant résidentiel, tertiaire, formation, santé et sport.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *