Près de 3 MMDH pour la modernisation du secteur

Près de 3 MMDH pour la modernisation du secteur

L’Office national des pêches (ONP) a mis en place un plan d’action stratégique pour la mise à niveau et la modernisation du secteur de la pêche côtière et artisanale, d’un montant global de 2,915 milliards de dirhams (MMDH), portant sur la période 2008-2012. Ce programme d’investissement, qui s’inscrit dans le cadre d’une stratégie gouvernementale volontariste, sera financé par des fonds propres de l’ONP à hauteur de 653 millions DH, de l’Etat (729 millions DH), du Fonds Hassan II pour le développement économique et social (147 millions DH) et par le Millenium Challenge Corporation (MCC) (891 millions DH), l’Union européenne (407 millions DH) et le gouvernement espagnol (88 millions DH), dans le cadre de la coopération internationale, relève-t-on dans un document de l’ONP. Ce programme d’investissement, qui vise à permettre au secteur de lever les contraintes entravant sa compétitivité, constitue une étape préalable devant préparer le terrain pour une appropriation de la filière par les professionnels de la pêche. Cette stratégie de l’ONP s’articule autour de la promotion d’une politique d’intégration de la filière, la modernisation des outils de production, l’organisation et la mise à niveau du réseau de commercialisation des produits de la mer, le développement et l’encadrement de la pêche artisanale, la promotion de la consommation interne du poisson et la maîtrise de l’information commerciale. Ainsi, ce programme d’investissement qui vise également à remédier aux difficultés du secteur afin d’adapter la filière pêche marocaine à l’évolution du marché international et au potentiel de développement du marché intérieur, se décline en trois sous-programmes, à savoir le programme d’organisation de la commercialisation (2,238 MMDH), le programme de développement du secteur (627 millions DH) et le programme de modernisation de l’entreprise (50 millions DH).
Le programme d’organisation de la commercialisation permettra essentiellement la mise à niveau et la modernisation du réseau commercial ainsi que son extension sur l’ensemble du territoire national et la mise en place d’un système d’information structurant pour le secteur assurant la traçabilité des produits en amont et en aval des marchés de vente en gros. De son côté, le programme d’investissement pour le développement du secteur, dont la finalité est d’étendre la modernisation et la normalisation à l’ensemble des maillons de la filière, porte notamment sur la mise à niveau et la modernisation de la flotte de pêche côtière, à travers la mise en place d’un cadre incitatif portant sur la création d’un fonds de garantie spécifique au secteur et l’octroi de soutiens financiers, l’encadrement de la pêche artisanale, la modernisation des moyens de manutention et de déchargement, l’appui aux marchands ambulants et la facilitation de l’accès à l’information commerciale à temps.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *