Près de 300 porteurs de projets et start-up dans le viseur de la CCG

Près de 300 porteurs de projets et  start-up dans le viseur de la CCG

Appel à manifestation d’intérêt dans le cadre du programme «Fonds Innov Invest»

C’est dans la vision de renforcer l’offre de financement ciblant les start-up et entreprises innovantesque la Caisse centrale de garantie (CCG)  vient de lancer un nouvel appel à manifestation d’intérêt dans le cadre de son programme «Fonds Innov Invest». Ce programme prévoit de choisir les principaux intervenants qui vont accompagner les start-up en période de pré-amorçage.  Ainsi à travers ce programme qui comprend, entre autres, une composante de soutien à l’écosystème entrepreneurial au Maroc, l’institution prévoit donc de «labelliser», pour une durée de 3 années, dix structures au maximum, domiciliées au Maroc et assurant chacune des services d’accompagnement ou de financement, apprend-on de la CCG. Au fait, les structures qui seront labellisées recevront un appui financier ainsi que la possibilité d’octroyer les produits «Innov Idea», qui sont des subventions, ou «Innov Start» qui sont des prêts d’honneur en faveur de porteurs de projets innovants.  Dans ce sens,  la CCG à travers cet appel à financer et d’accompagner près de 300 porteurs de projets et start-up, à raison d’environ 10 projets par structure et par année. A ce titre, le gouvernement marocain a sollicité un prêt auprès de la Banque mondiale pour le financement de ce projet.  Notons que les manifestations d’intérêt doivent intervenir au plus tard le 2 mai prochain, alors que  le démarrage de la prestation est prévu au plus tard pour septembre 2017.  En effet, afin de réussir le déroulement de cette manifestation, la CCG appelle les structures à faire de la prospection, notamment à travers l’organisation d’événements pour appels à projets. Les entités qui seront labélisées devront aussi faire la sélection, l’évaluation du caractère innovant et l’appréciation du potentiel du projet. Ensuite, il sera demandé à ces structures de faire du coaching, du mentoring, de la mise en relation, de l’incubation et le prototypage pour un accompagnement de qualité aux start-up.

Il est à mentionner que ces structures d’accompagnement intéressées doivent fournir les informations récentes relatives aux dernières années de leurs activités,  justifiant qu’elles sont qualifiées pour exécuter les services demandés (brochures, références concernant l’exécution de prestations et activités de financement et/ou d’accompagnement, moyens humains et techniques, sources de financement de la structure, CV du personnel clé, etc.). Seuls les candidats sélectionnés après évaluation des manifestations d’intérêt seront invités à remettre une proposition technique pour poursuivre le processus de sélection suivant la méthode basée sur la qualité technique (SBQ), telle qu’énoncée dans les directives pour la sélection et l’emploi de consultants par les emprunteurs de la Banque mondiale, version janvier 2011, révisées en juillet 2014 et affichées sur le site web : worldbank.org/html/opr/consult.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *