Préservation des ressources halieutiques : Le Maroc mobilise l’Afrique

Préservation des ressources halieutiques :  Le Maroc mobilise l’Afrique

La sécurité alimentaire est au centre des intérêts du département marocain de l’agriculture. Lundi 8 septembre 2014, la question a été soulevée avec pertinence à Rabat par le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, lors de la 9ème session ordinaire de la conférence ministérielle sur la coopération halieutique entre les Etats africains riverains de l’océan Atlantique (COMHAFAT).

Un événement qui a été une occasion pour s’arrêter sur l’importance du secteur de la pêche en tant que levier de développement dans la région africaine. «C’est surtout la capacité de ce secteur à contribuer à la sécurité alimentaire et nutritionnelle à l’échelle du continent qui est mise en avant dans les différentes stratégies de développement», a expliqué le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime. Cependant, ce segment fort important de l’économie est jalonné de difficultés. «Le secteur de la pêche reste malheureusement confronté à de sérieux défis qui compromettent son avenir», a précisé Aziz Akhannouch. Dans ce sens, le ministre a donné des exemples de challenges à relever dont la surexploitation des stocks, les limites des moyens de contrôle et de surveillance, la pêche INN, etc.

Face à ces défis, un travail de fond devrait être mené. C’est pourquoi M. Akhannouch a invité à «une harmonisation des efforts et une mutualisation des moyens dans le cadre d’une approche régionale qui doit trouver dans notre Organisation (COMHAFAT, ndlr) le terrain fertile pour sa pleine réussite».

Pour ce faire, la COMHAFAT devrait, selon le ministre, proposer, dans une dynamique innovante, des programmes de coopération sous forme de projets d’intérêt commun dans des domaines de coopération en harmonie avec les dispositions internationales en matière de nouvelle gouvernance halieutique, qui privilégient une approche régionale d’exploitation durable des ressources, et qui ouvrent de nouvelles perspectives de création de richesses par la recherche de la performance et de la compétitivité de la pêche maritime (encadré ).

Et le tout à partir des valeurs intrinsèques de «Notre» Afrique. A cette occasion, le ministre n’a pas manqué de rappeler le discours de Sa Majesté le Roi Mohammed VI lors du premier forum économique maroco-ivoirien en février dernier, pour que «l’Afrique fasse confiance à l’Afrique». Les participants à cet événement ont, à leur tour, abondé dans le même sens en mettant en avant les démarches entreprises par le Maroc pour la promotion du secteur de la pêche. Ainsi, le représentant de la FAO au Maroc, Michael George Hage, a estimé que «la COMHAFAT peut tirer profit de l’expérience du Maroc pour l’étaler à d’autres pays africains».

Pour sa part, la représentation de l’Union européenne a manifesté sa disposition à coopérer avec ladite Organisation en se basant sur une approche en faveur du secteur. Le représentant du Japon, le sénateur Yosuke Tsuruho, lui, a appelé à l’utilisation durable des espèces marines. Ceci étant, la 9ème session a aussi été l’occasion d’élire le nouveau bureau de l’Organisation regroupant les Etats membres de la COMHAFAT.

Après le Ghana, c’est la Côte d’Ivoire qui présidera aux destinées du bureau de cette Organisation. La Mauritanie, le Sénégal, la Guinée, la Gambie et la Guinée Bissau étant à la vice-présidence.

Pour rappel, la tenue de cette rencontre s’inscrit dans la continuité de la nouvelle impulsion donnée à l’Organisation depuis la session extraordinaire de 2009 tenue à Rabat.

Un plan d’action 2015-2016 pour l’Organisation

La Conférence a été une occasion pour examiner et approuver le plan d’action 2015-2016. Celui-ci met l’accent sur les activités régionales et sous-régionales qui s’articulent autour des axes de la durabilité, de l’amélioration de la performance, de la promotion du commerce régional et du renforcement du Groupe COMHAFAT à l’international. La mise en œuvre de ce plan nécessite une enveloppe de 2.000.000 de dollars américains à partir du Fonds de promotion des pêches, de Fonds régional de développement des pêches et auprès des partenaires au développement. Pour la mise en œuvre des activités du plan d’action 2015-2016, une affectation de 16 % des ressources du Fonds régional de développement des pêches.

Pour rappel, un rapport administratif et financier détaillé couvrant la période 2011, 2012, 2013 et les 7 premiers mois de 2014 concernant le niveau de mise en œuvre des activités menées, conclusions ou recommandations et leur poursuite a été présenté lors du même événement. Les participants ont également suivi les démarches entreprises pour la réalisation d’autres activités en liaison avec des partenaires techniques et financiers.
 

La sécurité alimentaire au Maroc, la solution est à Halieutis 

«Le triptyque «Durabilité, Performance et Compétitivité» est au cœur de la stratégie Halieutis de développement et de compétitivité du secteur de la pêche maritime au Maroc», a souligné le ministre de l’agriculture et  de la pêche maritime,  Aziz Akhannouch, lors de la 9ème session ordinaire de la COMHAFAT. Ces trois axes sont, selon lui, complémentaires et incontournables pour répondre aux défis posés par la sécurité alimentaire et le développement durable.

«Les principaux catalyseurs de notre plan d’action stratégique sont l’adaptation d’un cadre législatif et réglementaire, le renforcement de la recherche halieutique, la refonte de la politique des pêches par l’adoption des plans d’aménagement des pêcheries, ainsi que la modernisation des outils de production, de transformation et de commercialisation», a enchaîné le ministre. Cinq ans après son lancement, cette stratégie a permis l’atteinte de résultats encourageants telle la couverture de 53% des quantités pêchées au Maroc par des plans d’aménagement ainsi que l’augmentation de la production halieutique de 20% et des exportations des produits de la mer de 40%.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *