Prêt en monnaie locale : 110 millions de dirhams octroyés par la BERD à la Fondation Albaraka

Prêt en monnaie locale : 110 millions de dirhams octroyés par la BERD  à la Fondation Albaraka

Ce financement permettra à la Fondation Albaraka de renforcer ses capacités de prêts aux micro, petites et moyennes entreprises contribuant ainsi au développement de l’entrepreneuriat et des petites entreprises au niveau national.

La Banque européenne pour la restructuration et le développement (BERD) poursuit son soutien à l’entrepreneuriat marocain. L’intérêt est porté sur aux micro, petites et moyennes entreprises. Des structures dynamiques et dont l’accès au financement bancaire reste jusque-là limité. L’institution financière a approuvé, jeudi 11 janvier, un nouveau appui au Royaume qui assurera à ces unités productives une meilleure inclusion financière et consolidera leur rôle dans la création d’emploi à l’échelle nationale. C’est dans cette optique que la BERD a accordé à la Fondation Albaraka un prêt d’un montant maximum de 110 millions de dirhams. Cet argent sera rétrocédé à des micro-entreprises locales. «Nous sommes très heureux de collaborer avec Albaraka dans le cadre de ce prêt en monnaie locale, véritable aide au développement de ces très petites entreprises qui constituent la colonne vertébrale de l’économie marocaine», peut-on relever de Marie-Alexandra Veilleux, directrice de la BERD en charge du Maroc. En effet, ce financement permettra à la Fondation Albaraka de renforcer ses capacités de prêts aux micros, petites et moyennes entreprises contribuant ainsi au développement de l’entrepreneuriat et des petites entreprises au niveau national.

Albaraka figure parmi les principaux acteurs de la microfinance au Maroc. L’institution détient 18% des parts du marché et s’appuie sur un réseau de 215 antennes sur l’ensemble du territoire dont 104 agences rurales. Depuis sa création en 1996 à 2017, Albaraka a déboursé des crédits de l’ordre de 11,20 milliards de dirhams au profit de 1,48 million de micro-entreprises. L’institution financière couvre 665.765 micro-entreprises rurales.

A noter que le financement alloué s’inscrit dans le cadre d’une nouvelle formule de financement promue au Royaume. Le Maroc et la BERD ont conclu en 2017 un protocole d’accord destiné à permettre aux petites et moyennes entreprises d’accéder à des prêts en monnaie locale. Le but étant de faciliter pour les entreprises privées locales l’accès à des fonds à des conditions abordables. Cette formule a été lancée par la BERD en vue de renforcer les marchés financiers locaux et d’encourager l’utilisation des monnaies locales dans les pays où elle exerce ses activités. Pour rappel, le Maroc est membre fondateur de la BERD. La banque y a investi depuis 2012 plus de 1,4 milliard d’euros couvrant plus de 42 projets. L’institution financière a soutenu par ailleurs plus de 340 petites et moyennes entreprises en leur fournissant des services de consultants.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *