Prêt saoudien au Maroc

Les accords de ces deux prêts ont été signés, samedi à Washington, en marge  des assemblées annuelles de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international, qui se sont tenues dans la capitale américaine les 24 et 25  septembre.
“Dans le cadre des relations fraternelles privilégiées existant entre le Royaume du Maroc et le Royaume frère d’Arabie Saoudite, il a été procédé, en marge des assemblées annuelles de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international, à la signature de deux accords de prêts supplémentaires d’une  valeur respective de 60 millions de rials saoudiens (environ 144 millions de dirhams) et 50 millions de rials saoudiens (environ 120 millions de DH) entre le Royaume du Maroc et le Fonds saoudien pour le développement, destinés à la  construction et à l’équipement de deux centres hospitaliers universitaires à  Marrakech et Fès », a annoncé le ministère des Finances et de la Privatisation  dans un communiqué rendu public à Washington. Les deux accords ont été signés, au nom du gouvernement du Royaume du Maroc, par Fathallah Oualalou, ministre des Finances et de la Privatisation, et au  nom du Fonds, par le ministre saoudien des Finances et président du Conseil  d’administration du Fonds, Ibrahim Ibn Abdelaziz Al Assaf, précise le  communiqué.
Les deux prêts, qui permettront de couvrir les coûts des deux projets, seront remboursés sur une période de 20 ans, avec une période de grâce de 5  ans. Ils sont assortis d’un taux d’intérêt annuel de 3%.
Avec ces deux nouveaux accords, le montant global des prêts accordés par le Fonds saoudien pour le développement pour contribuer au financement de projets  de développement au Maroc s’élève désormais à 1.233 millions de rials saoudiens  (environ 3 milliards de DH). 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *