Prix à la pompe : Aucun accord entre Daoudi et le GPM !

Prix à la pompe : Aucun accord entre Daoudi  et le GPM !

Visiblement le ministre chargé des affaires générales et de la gouvernance est décidé à n’en faire qu’à sa tête. Lahcen Daoudi semble s’apprêter à prendre une décision unilatérale dans le dossier des prix des hydrocarbures sans aucune concertation avec les distributeurs.
Des sources proches de leur association professionnelle, le GPM indique en effet qu’à ce jour «il n’y a eu strictement aucun accord entre le Groupement et le ministère chargé des affaires générales et de la gouvernance quant à un quelconque système de fixation des prix ou de plafonnement des marges». Les mêmes sources assurent, en revanche, que «tout porte à croire que le ministre Daoudi a opté pour le mode de passage forcé pour faire adopter une mesure dans ce sens». En plus d’ignorer les professionnels, une telle décision, si elle venait à être prise, «serait en total décalage avec la position très légaliste du Conseil de la concurrence».

Ce dernier, faut-il le rappeler, et à la demande du ministère chargé des affaires générales et de la gouvernance, lui-même avait rendu il y a quelques semaines un avis très clair et bien argumenté sur la question où il se prononçait explicitement contre toute action allant dans le sens du plafonnement des marges ou de réglementation des prix. Mais visiblement, Lahcen Daoudi estime que cet avis dudit Conseil ne compte pour rien et encore moins la position des professionnels. Dossier à suivre…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *