Prix constants des manuels scolaires

Prix constants des manuels scolaires

Le ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse a assuré que les prix des manuels scolaires pour cette année ne subiront pas de changement et seront quasiment les mêmes que ceux en cours durant l’année scolaire 2002-2003. «Cette mesure s’inscrit en harmonie avec la nouvelle politique adoptée par le ministère dans sa gestion de ce dossier, qui consiste à promouvoir la qualité pédagogique du manuel scolaire et à prendre en considération le pouvoir d’achat des familles marocaines », indique le communiqué du ministère, tout en annonçant une baisse des prix des manuels de l’enseignement préparatoire. Cette stratégie, élaborée dans le cadre du plan de réforme du manuel scolaire, entré en vigueur durant l’année scolaire 2002-2003, vise à promouvoir la qualité pédagogique du manuel scolaire et à encourager la compétitivité dans le domaine d’élaboration et de production du manuel scolaire. Concernant les prix des nouveaux manuels scolaires, Habib El Malki a noté la « stabilité des tarifs », notamment pour le primaire. Par contre, ces tarifs ont accusé une baisse d’environ 19% pour le secondaire, a ajouté El Malki, estimant que le ministère a réussi le pari de la production de manuels scolaires de qualité supérieure aux plans pédagogique et technique et de tarifs abordables. Le ministère avait annoncé l’ouverture de ce marché aux éditeurs, auteurs et créateurs pour élaborer et éditer les manuels scolaires des 1-ère, 2-ème et 4-ème années du primaire, de la 1-ère année de l’enseignement préparatoire et du manuel de la langue anglaise de la 3-ème année du préparatoire. «Ce sont pas moins de 24 maisons d’édition et de distribution ainsi que deux auteurs qui sont entrés en concurrence au niveau du primaire, et 28 maisons d’édition au niveau du préparatoire et du secondaire. Quelque 260 projets ont été présentés à cet effet» précise le communiqué. Dans ce cadre, le ministère a formé une commission d’évaluation et d’adoption composée de grandes figures du monde de la culture, de la pédagogie et des sciences, en vue de garantir une évaluation objective des projets présentés. Le ministère a également souligné qu’uniquement l’usage des manuels adoptés est autorisé dans les établissements scolaires pour les niveaux précités, précisant que pour les autres niveaux de l’enseignement primaire, préparatoire et de qualification, les manuels utilisés au cours de l’année scolaire 2002-2003 resteront inchangés. Dans le même sens, le ministère souligne l’interdiction de l’utilisation des manuels « Tarbiya Al Fania » et « Tafatouh Al-Technologi » de la 5ème année du primaire. Selon un rapport du ministère de l’Education nationale et de la jeunesse, le nombre des élèves inscrits à l’enseignement secondaire, toutes catégories confondues, au titre de l’année scolaire 2003-2004, devra atteindre 573.355, soit une hausse de 8,72 % par rapport à l’année scolaire précédente. Par contre, le taux de réussite en 3-ème année de l’enseignement secondaire a atteint, au niveau national, 48,5 %, alors que le nombre des élèves dans le tronc commun de l’enseignement secondaire, toutes catégories et sections confondues, atteindra 174.276, soit une hausse de 2,65 %. Les nouveaux élèves dans le cycle tronc commun seront répartis entre les sections littéraires (47,76 %) et scientifiques et techniques (52,24%), indique le rapport, ajoutant que le nombre des classes de l’enseignement secondaire passera de 15.284 à 15.855, en hausse de 3,74%. Pour ce qui est des établissements de l’enseignement secondaire, ils atteindront, selon le rapport, 645 contre 625 actuellement, soit une hausse de 3,2 %, alors que le nombre des salles de classe dans l’enseignement secondaire connaîtra une augmentation de 539, soit une hausse de 3,2 % pour atteindre 17.335. Quant aux données relatives aux internats et bourses d’étude, le rapport fait état de 286 internats, 212 relevant des lycées et 74 des collèges, alors que 6.777 nouveaux élèves bénéficieront de la bourse de l’enseignement secondaire. Ainsi, le nombre des boursiers atteindra 47.486, soit une hausse de 17 %.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *