Prix des produits alimentaires: Légère hausse en août

Prix des produits alimentaires: Légère hausse en août

Ces derniers ont vu leurs tarifs augmenter de 5,2%. C’est ce qui ressort de la note d’information du Haut-Commissariat au Plan relative à l’indice des prix à la consommation du mois d’août. En dehors des végétaux, l’indice des prix du «Café, thé et cacao» s’est amélioré de 2,8 % au titre du huitième mois de l’année. En contrepartie, les «poissons et fruits de mer» ont connu une baisse notable de leurs prix durant le mois d’août dernier.

Le repli est estimé à 3,6 % contre une baisse de 0,7 % des prix du lait, fromage et œufs. Le Haut-Commissariat met également en relief dans sa note la hausse observée au niveau des produits non alimentaires.

D’un mois à l’autre, l’indice de ces produits est en constante évolution. Pour le mois d’août, il a affiché une hausse de 0,7%. Une augmentation principalement due à la hausse du prix de l’eau et l’assainissement qui a grimpé de 12,8% et l’électricité dont l’indice des prix s’est amélioré de 6,5%. Se référant aux ventilations positives des produits alimentaires et non alimentaires, l’indice des prix à la consommation s’inscrit en hausse de 0,6 % par rapport au mois de juillet. Sur l’année, l’indice a stagné.

En commentant la stagnation, le Haut-Commissariat au Plan l’attribue à la baisse de 3% de l’indice des produits alimentaires et de la hausse de 2,2% des produits non alimentaires, dont le prix de la santé a fléchi de 1,1% contre une hausse de 4% de l’indice de logement, eau et électricité. Par région, les plus importantes hausses de l’indice des prix à la consommation ont été enregistrées à Al Houceima. La ventilation a été de 1,9% par rapport au mois de juillet. Agadir, Casablanca et Dakhla ont vu leur indice grimper de 1% au moment où son évolution a Meknès a été évaluée à 0,9 % entre juillet et août 2014.

Si la ville d’Oujda a connu une stagnation des prix à la consommation, Kénitra et Beni Mellal ont affiché des hausses de 0,8% tandis que Tanger a affiché une évolution de 0,6%. Le Haut-Commissariat au Plan rappelle par ailleurs que l’indicateur d’inflation sous-jacente a connu durant le mois d’août une stagnation par rapport au mois de juillet et une hausse de 0,8 % par rapport au même mois de l’année précédente.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *