Production industrielle : Une légère amélioration attendue au 4ème trimestre

Production industrielle : Une légère amélioration attendue au 4ème trimestre

Enquêtes trimestrielles de conjoncture du HCP

Les industriels sont optimistes quant au développement de leurs activités d’ici la fin de l’année. Les trois derniers mois de l’année 2018 devraient connaître la même tendance observée durant le trimestre précédent, à savoir une production en légère amélioration. C’est à quoi s’attendent les chefs d’entreprises opérant dans l’industrie manufacturière. Ces anticipations recueillies par le Haut-commissariat au Plan (HCP) dans le cadre de ses enquêtes trimestrielles de conjoncture seraient attribuables à une amélioration de l’activité de l’industrie automobile et métallurgie.

La productivité de l’industrie chimique et de la fabrication de boissons serait en revanche en décélération. Les industriels s’attendent également à une stabilité des effectifs employés. Du côté de l’industrie extractive, les projections des patrons sont plutôt optimistes.

Les entreprises prévoient une augmentation de leur production du fait de la hausse de la production des phosphates. En termes d’employabilité, une stagnation des effectifs est prévue au titre des trois derniers mois de l’année. Même perspective pour les entreprises de l’industrie environnementale qui anticipent pour leur part une amélioration de la production particulièrement au niveau des activités du «captage, traitement et distribution d’eau».

Les attentes sont, en revanche, pessimistes lorsqu’il s’agit de production énergétique. Les prévisions tablent sur une diminution de la production suite à la baisse de la production d’électricité, de gaz, de vapeur et d’air conditionné. En ce qui concerne le secteur de la construction, les anticipations avancées par les chefs d’entreprises portent sur une diminution de l’activité de ce secteur après une stabilité observée un trimestre auparavant. Le repli prévu résulterait de la baisse d’activité prévue au niveau des branches de la «construction de bâtiments» et du «génie civil».

Ce ralentissement impacterait également l’employabilité du secteur puisque les patrons s’attendent à une diminution des effectifs employés. Rappelons que les enquêtes trimestrielles de conjoncture menées par le Haut-Commissariat au Plan relatent les principales appréciations des chefs d’entreprises. Ces appréciations portent sur l’évolution de l’activité au cours du 3ème trimestre 2018 et les anticipations pour le 4ème trimestre 2018.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *