Produits du terroir : De nouvelles e-boutiques au profit de 373 petits agriculteurs

Produits du terroir : De nouvelles e-boutiques au profit de 373 petits agriculteurs

L’ADA a mis en place des plates-formes logistiques et commerciales. Le but étant d’améliorer les performances logistiques de ces produits renforçant ainsi la compétitivité des producteurs aux niveaux national et international.

El Mehdi Arrifi, directeur général de l’Agence pour le développement agricole (ADA).

Les produits du terroir font leur entrée en force dans le marché du e-commerce. Des vitrines digitales ont été créées en vue d’élargir la commercialisation de ces produits qui sont désormais prisés non seulement par les consommateurs marocains mais également étrangers. Compte tenu de cet engouement, de nouvelles boutiques sont en cours de création profitant ainsi à 10 groupements. Ceci représente 17 coopératives regroupant 373 agriculteurs et six filières des produits du terroir, en l’occurrence l’argane, le miel, l’huile d’olive, la figue de barbarie, les plantes aromatiques et médicinales et les épices. C’est ce que nous confie El Mehdi Arrifi, directeur général de l’Agence pour le développement agricole (ADA).

L’idée de créer des canaux digitaux pour la commercialisation des produits du terroir date de 2014, année de la conclusion d’un partenariat entre le ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts et le ministère de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique. Ainsi 8 boutiques sont d’ores et déjà opérationnelles sur la Toile profitant à 8 groupements, soit 60 coopératives et 10 filières des produits du terroir dont le safran, les dattes, les olives de table, le couscous, le lavandin et les câpres.

Parallèlement au e-commerce, l’ADA a œuvré d’arrache-pied pour mettre en place des plates-formes logistiques et commerciales. Le but étant d’améliorer les performances logistiques de ces produits renforçant ainsi la compétitivité des producteurs aux niveaux national et international. «La mise en place des plates-formes logistiques et commerciales vise à offrir aux producteurs des infrastructures et des services adaptés pour massifier les flux des produits, valoriser et préserver la qualité organoleptique et sanitaire des produits, optimiser les circuits de commercialisation et réduire les coûts de transport et de packaging», explique El Mehdi Arrifi.  Ce programme prévoit la construction de six plates-formes logistiques et commerciales régionales. Citons dans ce sens deux plates-formes opérationnelles à Al Hoceima et Meknès. De même, quatre autres sont en phase de préparation pour le lancement au niveau du Souss, Gharb, Beni Mellal et Laâyoune. Chaque plate-forme est composée de plusieurs espaces dont ceux dédiés à l’entreposage et logistique avec des zones de stockage sec et froid et de chargement pour une distribution plus large auprès des grandes surfaces et à l’export. Ces plates-formes disposent également des showrooms commerciaux et vitrines agrotouristiques, des unités de valorisation (concassage, séchage, conditionnement) ainsi que des services commerciaux et marketing partagés.  Ces initiatives s’inscrivent dans le cadre des programmes initiés par l’ADA, pour asseoir la notoriété des produits du terroir à l’échelle nationale et internationale. La labellisation est l’une des principales composantes de ce grand chantier ouvert depuis 2013. L’ADA a, à cet effet, mis en place une marque collective baptisée Terroir du Maroc. Un label, qui selon M. Arrifi, garantit l’origine géographique et la typicité du produit et le respect des exigences légales et réglementaires, en l’occurrence la traçabilité, l’étiquetage et les conditions d’hygiène. «Ce label collectif  a été enregistré par l’ADA avec son règlement d’usage au niveau national,  auprès de l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (Ompic) et au niveau international, auprès de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle», précise le directeur général de l’ADA.  A ce jour, le comité d’homologation d’usage du label collectif a octroyé des autorisations d’usage dudit label collectif au profit de 193 produits du terroir émanant de 62 producteurs ou conditionneurs de ces produits répartis sur 11 régions du Royaume.

Les produits du terroir ce week-end au Morocco Mall et Méga Mall

Après Marjane et Carrefour/Carrefour Market, c’est au tour du Morocco Mall et Méga Mall d’abriter l’opération promotionnelle de l’ADA ouvrant ainsi davantage la porte de la distribution moderne aux produits du terroir. A partir de ce jeudi et jusqu’au dimanche 25 février, les deux prestigieux centres commerciaux accueilleront 12 groupements producteurs qui exposeront une sélection raffinée de produits du terroir. Le but étant de rapprocher et faire bénéficier le consommateur marocain de la richesse du terroir marocain. Rappelons que l’Ada a lancé depuis le 15 février une large campagne de promotion des produits du terroir couvrant les magasins des enseignes Marjane et Carrefour/Carrefour Market dans 9 villes du Royaume, à savoir Casablanca, Rabat, Tanger, Agadir, Marrakech, Fès, Salé et Mohammedia. Cette action concerne 44 groupements représentant 72 coopératives disposant de l’autorisation ou l’agrément de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) et dont la qualité et l’étiquetage de leurs produits sont conformes à la réglementation en vigueur. Cette opération a pour objectif d’appuyer la commercialisation des produits du terroir de 13 filières issues des différents terroirs du Maroc, tels que l’argane, le safran, le miel, les épices, les dérivés de la figue de barbarie,  l’huile d’olive, le safran, les plantes aromatiques et médicinales, les câpres, la rose, les olives de table, les nèfles et les produits d’origine animale.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *