Profession : Archiviste par externalisation

Moi, déléguer la gestion de mes archives à un tiers…
Jamais de la vie? Nombreux sont les entrepreneurs qui partagent le même avis que ce chef d’entreprise. Ils pensent que la gestion des archives ne peut être concédée à une autre entité, même si elle est spécialisée en la matière. La confidentialité des documents fait que leur manipulation ne peut se faire qu’à l’intérieur de l’entreprise et que l’accès soit limité aux seuls responsables. Ainsi raisonnent-ils.
Aujourd’hui, les choses commencent à prendre une nouvelle augure. Bon nombre d’entreprises commencent à faire appel aux prestations des sociétés d’archivage. Archivex fait partie de ces entreprises qui ont choisi d’investir ce créneau à un moment ou le marché était vierge.
Créée en 1996, son portefeuille clientèle compte maintenant plus de 120 entreprises, toutes tailles confondues. « Il ne faut pas croire que seules les grosses structures ont recours à nos services. Même les PME expriment un besoin patent en la matière », explique Eric Aguilar, directeur général d’Archivex. Fondée par Hamza kettani et Ahmed Benkirane, respectivement président et vice-président de la Marocaine Vie, Archivex emploie aujourd’hui 55 agents, table sur un chiffre d’affaires prévisionnel de 12 millions de DH, peut générer jusqu’à 300.000 conteneurs (boîtes de classement) et compte plus de 120 entreprises. Pour la conservation d’un seul conteneur, elle facture à 2,40DH (HT). Le coût de consultation chez le client est de 6 DH en timing normal et de 8 DH en timing rapide. « Nous vous assurons que la société cliente réalise de grosses économies en déléguant la gestion de ses archives : une économie de temps, d’argent, d’espace et d’énergie »’, assure Hamza Kettani. Le volet sécurité n’est pas à omettre. Tous les conteneurs sont similaires. Aucune indication sur le nom de la société cliente, son secteur d’activité… n’est faite. Seules des références identifiables par les personnes idoines.
En introduisant de nouveaux outils de travail, telles les solutions personnalisées de GEIDE (Gestion électronique de l’information et de la documentation de l’entreprise), dont le premier logiciel d’indexation et de recherche en texte intégral sur la plate-forme PC, la société d’archivage prévoit aiguiser son portefeuille clientèle.
Elle prévoit également une croissance annuelle de 30%. A travers le nouveau partenariat, concrétisé depuis un an, avec le groupe français Zedoc, Archivex compte révolutionner le marché qui ne compte aujourd’hui que deux opérateurs: Archivex et Docarchives. Elle va profiter de l’expertise capitalisée depuis huit ans de l’opérateur français.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *