Progression de 3,8% des parcs de Maroc Telecom

Progression de 3,8% des parcs  de Maroc Telecom

En dépit des nouvelles mesures de régulation au premier semestre

L’activité au Maroc a été tirée par le succès du très haut débit mobile et fixe. Ces réalisations confirment la pertinence de la stratégie mise sur les rails par le Groupe et qui se base autour du déploiement de ses infrastructures et leur renforcement.

Ils sont à ce jour plus de 55 millions de clients à adhérer aux différents services de Maroc Telecom. Cet actif témoigne d’une hausse constante des parcs du Groupe. Ces derniers ont affiché une croissance de 3,8% au premier semestre de l’année. Le Groupe a atteint au titre des six premiers mois une performance opérationnelle sur l’ensemble de ses marchés. C’est d’ailleurs ce qu’a confirmé Abdeslam Ahizoune en marge de l’annonce des résultats semestriels de l’entreprise lundi 24 juillet. Se référant au président du directoire de Maroc Telecom, l’activité au Maroc a été tirée par le succès du très haut débit mobile et fixe. Ces réalisations confirment la pertinence de la stratégie mise sur les rails par le Groupe et qui se base autour du déploiement de ses infrastructures et leur renforcement pour répondre au mieux aux attentes des usagers. Les filiales africaines ont également consolidé leur positionnement. Elles continuent de gagner des parts de marché et soutenir la croissance des résultats du Groupe. Maroc Telecom a poursuivi durant le semestre ses efforts d’optimisation des coûts. De même, le Groupe a maintenu l’amélioration de son niveau de profitabilité qui est considéré parmi les plus élevés du secteur.

Plus de 10 milliards de dirhams générés par l’activité Maroc
Libéralisation de la téléphonie sur IP, baisse des tarifs de terminaison d’appels au Maroc et dans les filiales subsahariennes…. Ces deux facteurs ont impacté la rentabilité de l’opérateur. Ceci se reflète par un chiffre d’affaires consolidé en baisse de 2,8% à fin juin portant sur une valeur de 17,09 milliards de dirhams, dont 10,07 milliards de dirhams générés par l’activité Maroc. Les activités du Groupe à l’International ont généré un chiffre d’affaires de 7,58 milliards de dirhams au premier semestre, en baisse de 1,3%. Et pour cause, la baisse des tarifs de terminaison d’appel ainsi que la désactivation de clients non identifiés. En parallèle, les revenus des services sortants se sont inscrits en hausse. Ils ont affiché une croissance de 2,1% tirée principalement par la croissance des parcs et la hausse des usages particulièrement la Data.

Le résultat opérationnel a affiché pour sa part une évolution timide. Il s’est établi à 5,28 milliards de dirhams en hausse de 0,1%. La marge d’exploitation a pour sa part progressé de 0,7 point pour atteindre les 30,9% au premier semestre. Par ailleurs, le résultat net ajusté part du groupe est ressorti en hausse par rapport à la même période de l’année précédente. Il s’est consolidé de 5,7% et ce grâce à la forte progression du résultat net des activités à l’international et notamment le succès de la restructuration des nouvelles filiales Moov qui dégagent maintenant, au global, un résultat net positif. Maroc Telecom affiche par ailleurs une baisse des flux nets de trésorerie opérationnels, et ce du fait des importants programmes d’investissements en cours. Ce flux est estimé à 4,56 milliards de dirhams, en repli de 13,6% par rapport à la même période de l’année précédente.

Parc mobile : Hausse de 3,7% du postpayé
Le parc mobile de Maroc Telecom poursuit son extension. Il a atteint au premier semestre 18,4 millions de clients, en hausse de 1,3%. Cette progression résulte de la croissance de 3,7% du parc postpayé contre une évolution de 1% pour le prépayé. Toutefois le chiffre d’affaires mobile a nettement reculé durant les six premiers mois. Il s’est établi à 6,55 milliards de dirhams à fin juin, en baisse de 5,5%. «Ce repli intervient dans un contexte concurrentiel et réglementaire peu favorable du fait de l’instauration d’une asymétrie de 20% sur les terminaisons d’appels en faveur des autres opérateurs depuis mars 2017 et la baisse du trafic international entrant suite à la libéralisation de la téléphonie sur IP en novembre 2016», apprend-on du Groupe. Pour sa part, le parc fixe a progressé de 3 ,8% par rapport au même semestre de l’année passée atteignant 1,67 million de lignes. Le parc ADSL a pour sa part poursuivi sa croissance pour atteindre les 1,3 million d’abonnements en consolidation de 9,1%. Maroc Telecom indique dans ce sens que les activités Fixe et Internet ont enregistré un chiffre d’affaires en légère baisse (-0,5%) suite à la baisse de 18,4% du revenu issu du transit de minutes international, activité très faiblement margée.
La Data Fixe reste en croissance très soutenue de 10,4% grâce aux succès des offres haut débit sur ADSL et fibre optique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *