Projet de décret : Les dons du CCG atterriront dans un compte spécial

Projet de décret : Les dons du CCG atterriront  dans un compte spécial

Les dons qui nous viennent du Golfe pourront bientôt être déposés dans un compte d’affectation spéciale. En effet, dans un projet de décret publié par le Secrétariat général du gouvernement (SGG) dans ses projets de textes diffusés aux membres du gouvernement, le ministère de l’économie et des finances réclame la création d’un compte dédié aux dons des pays du Conseil de coopération du golfe (CCG). Ainsi, le ministère a proposé, en vue de permettre la comptabilisation des programmes et projets bénéficiant du concours financier des pays du CCG et face à l’urgence et à la nécessité impérieuse liées à cette opération, de créer un compte d’affectation spéciale intitulé «Compte spécial des dons des pays du Conseil de coopération du Golfe». Le ministère a formulé ce projet de décret faisant valoir les dispositions des articles 70 et 92 de la Constitution et l’article 36 de la loi de finances pour l’année budgétaire 2013, qui autorise le gouvernement à créer, par décret, de nouveaux comptes spéciaux du Trésor pendant la période allant de la date de publication de ladite loi de finances et jusqu’au 31 décembre 2013.
Aussi, dans la note de présentation du projet de décret, le ministère rappelle que le Conseil supérieur des pays du CCG a adopté, lors de sa 32ème session tenue à Ryad le 20 décembre 2011, la décision d’octroyer au Maroc un don de cinq milliards de dollars américains sur une période de cinq années en vue de financer la réalisation de projets de développement au Maroc. De ce fait, au cours de la visite royale aux pays du CCG en octobre 2012, plusieurs programmes et projets prévus dans le cadre des différentes stratégies sectorielles mises en œuvre par le Maroc ont été proposés à ces pays pour bénéficier du financement précité. Il s’agit en particulier de programmes et projets concernant le secteur agricole, les infrastructures, la santé, l’habitat, l’éducation nationale et l’enseignement supérieur, ainsi que l’initiative nationale pour le développement humain. À noter que ces visites au Royaume d’Arabie Saoudite, à l’Emirat du Qatar, aux Emirats Arabes Unis et à l’Etat du Koweït avaient pour but de raffermir le dialogue et la coopération entre le Royaume et ses pays frères et de souligner la volonté du Maroc d’optimiser la coopération avec ses partenaires du CCG dans une logique gagnant/gagnant. Ainsi, le partenariat Maroc-CCG vise à asseoir les bases d’une coopération économique à long terme, dans une logique d’intérêt réciproque. Aussi, la philosophie de cette démarche pragmatique de Sa Majesté est de tendre vers une véritable alliance avec les pays du CCG.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *