Projet d’établissement d’une ligne maritime entre Alexandrie et Casablanca

Le président du conseil d’administration de la Chambre de commerce maroco-égyptienne, Ibrahim Jamal Abou Omeira a fait état, mercredi, d’une étude visant à établir une liaison maritime entre les ports d’Alexandrie et de Casablanca.

L’établissement de cette liaison maritime ne manquera pas d’améliorer la fluidité des échanges commerciaux entre les deux pays pour atteindre un milliard de dollars annuellement, a estimé M. Abou Omeira dans des déclarations à la presse.

Tout en rappelant que cet important projet sera soumis aux autorités des deux pays pour approbation, le responsable a relevé que la partie marocaine est animée d’une forte volonté d’oeuvrer pour la promotion des échanges commerciaux et des investissements dans les deux pays. Il a indiqué à cet égard qu’un certain nombre de projets communs sont en cours d’examen par la chambre maroco-égyptienne de commerce.

Selon lui, ce projet comprend aussi la modernisation de la flotte de pêche maritime de Damiette et la mise en place au Maroc d’une plate-forme pour les exportations du mobilier égyptien vers les pays européens.

L’Egypte compte exporter vers le Maroc des composants du mobilier égyptien d’une valeur estimée à environ 285 millions de dollars, a-t-il précisé, rappelant que des investisseurs égyptiens et marocains se sont mis d’accord pour initier des projets communs d’un investissement de 70 millions de dollars.

Une centaine d’entreprises marocaines sont implantées en Egypte, dont 80 ont été créées au cours des cinq dernières années. Ces entreprises opèrent notamment dans les domaines des télécommunications, l’industrie, l’agriculture, le tourisme et les services.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *