Promesses d’Acima à ses clients

Les engagements des responsables de la chaîne Acima sont de taille. Hormis une volonté affichée d’être en conformité avec normes d’hygiène reconnues à l’intertnational, d’assurer une qualité d’accueil remarquable….Le service sera authentique. Jugez-en par vous-même. Ainsi, il s’engagent à rembourser le client doublement s’il découvre qu’un produit acheté de chez-eux n’est pas frais. Ils s’engagement à rembourser doublement la différence à un client qui se rend compte que le même produit est vendu ailleurs à un prix inférieur à celui pratiqué par Acima. Ils s’engagent aussi à donner gratuitement un produit dont le prix affiché en rayon ne correspond pas aux prix en caisse. Excès de générosité de la part d’Acima ? Ce serait de la débilité pure et simple de leur part. Ce que les managers de la chaîne veulent insinuer c’est que le droit à l’erreur n’est pas admissible chez eux et que l’objectif est d’être infaillible à tous les niveaux. « Nous allons former notre personnel de manière à ce que lui-même ne tolère pas l’erreur. Et si, par moments, une quelconque faille est remarquée, il faut l’assumer et dédommager le client ». Une bonne manière de le fidéliser. Pour cela, le personnel est choisi parmi les habitants du quartier et les régions avoisinantes. « Un client sera mieux à l’aise s’il connaît le vendeur. Il fera ainsi systématiquement ses achats chez-nous », assure Gilbert Infantes, membre du directoire d’Acima.
Comptant considérablement sur la qualité et l’originalité de service, les réalisations en perspective du premier magasin Acima sont jugées prometteuses. Elles ouvrent le chemin à une série d’autres lancements que la chaîne s’est engagée de réaliser. La convention qu’elle a signé en août dernier avec l’Etat stipule la création de 25 supermarchés en l’espace de 5 ans demandant un investissement de 575 millions de DH.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *