Promotion des circuits touristiques intégrant l artisanat : Le programme atteint sa phase finale

Promotion des circuits touristiques intégrant l artisanat : Le programme atteint sa phase finale

Le projet visant la promotion des circuits touristiques intégrant l’artisanat à Fès et Marrakech entre dans sa phase finale. Plus qu’un mois pour mettre en place les outils de promotion. Dès ce jour et jusqu’au mois de juin prochain, une importance particulière sera donnée aux attractions patrimoniales d’artisanat existant dans les médinas des deux villes impériales. Ce projet, inscrit dans le cadre du programme du Millennium challenge corporation (MCC) mis en œuvre avec l’Agence du partenariat pour le progrès (APP), vise essentiellement à promouvoir le tourisme de mémoire en mettant en relief le savoir-faire des artisans fassis et marrakchis. Ainsi, les outils de promotion sur lesquels se penchent les initiateurs de ce programme permettront une meilleure identification, une bonne localisation et une description détaillées des sites d’artisanat à attraction touristique et culturelle. Les médinas de Fès et Marrakech ont connu donc l’implémentation de trois types de panneaux, en l’occurrence ceux visant l’indication d’itinéraire du circuit, l’interprétation de la connotation culturelle et historique ainsi que des panneaux d’information sous forme de grandes cartes générales de l’ensemble des circuits de la médina, installés à chaque entrée et sortie de circuits. Depuis le lancement de ce projet en juin 2012, la ville de Fès a connu la mise en place de 236 panneaux d’orientation, 70 panneaux d’interprétation et 10 panneaux d’information. En revanche, Marrakech s’est dotée de 172 panneaux d’orientation, 20 panneaux d’interprétation et 7 panneaux d’information. Par ailleurs, un site Internet a été mis en ligne afin d’accompagner les actions entreprises sur le terrain. Adaptable à tous les supports médias, le site Internet comprend une carte interactive en attendant l’édition d’un guide touristique dédié aux circuits intégrant l’artisanat. L’innovation a son mot à dire dans ce process. Le projet sous sa version numérique comprendra le «quick response» qui permettra aux touristes d’exploiter de nouvelles fonctionnalités. Les initiateurs citent dans ce sens : la visite virtuelle des sites et monuments, la situation de l’attraction sur la carte interactive, l’émission de commentaire et partage d’expériences ainsi que l’accès à la médiathèque de l’attraction. A terme, 4.440 artisans bénéficieront de ce programme à Marrakech contre 2.163 à Fès dont le savoir-faire sera valorisé à travers l’orientation des touristes vers les espaces et zones de production et de vente de produits d’artisanat. A cet égard, la dépense moyenne par touriste en achat des produits de l’artisanat augmentera. De même, les villes de Fès et Marrakech renforceront leur animation touristique, chose qui permettra d’élargir la durée de séjour dans ces deux destinations.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *