Pronostics pour le 1er trimestre 2016: Les chefs d’entreprises dans l’expectative

Pronostics pour le 1er trimestre 2016: Les chefs d’entreprises dans l’expectative

Les opérateurs économiques démarrent l’année 2016 sur des notes fluctuantes. Selon leurs secteurs d’activité respectifs, les avis des chefs d’entreprises sont plus ou moins mitigés en ce premier trimestre 2016.

C’est ainsi que les prévisions de productions et d’emploi ressortent en forte fluctuation. C’est ce qui se dégage de la récente note de conjoncture publiée trimestriellement par le Haut Commissariat au plan (HCP). Une note qui révèle l’appréciation des chefs d’entreprises, telle qu’elle ressort des enquêtes de conjoncture réalisées par le HCP au titre du 1er trimestre 2016 auprès des entreprises opérant dans différents secteurs. Industrie manufacturière

Industrie manufacturière

Selon les enquêtes du HCP, la production industrielle manufacturière anticipée pour le 1er trimestre 2016 devrait connaître, selon 44% des chefs d’entreprises, une hausse et, selon 37%, une stabilité. Cette légère embellie concernerait, principalement, les activités de l’«Industrie chimique» et celles des «Industries alimentaires». Quant à l’emploi dans cette branche, 44% des chefs d’entreprises prévoient une stabilité des effectifs et 34% une augmentation pour le 1er trimestre 2016.

Industrie extractive

Le HCP relève qu’au niveau de l’industrie extractive, les anticipations pour le 1er trimestre 2016 affichent, selon la majorité des patrons, une augmentation de la production, imputable à une hausse de la production dans les «Autres industries extractives». Au niveau des effectifs employés, presque la majorité des patrons anticipent une stabilité.

Services marchands non financiers

D’après le HCP, les pronostics du 1er trimestre 2016 font état de la moitié des entreprises opérant dans le secteur des services marchands non financiers qui s’attendent à une stagnation de l’activité globale. Quant à l’emploi, la majorité des chefs d’entreprises prévoient une stabilité de leurs effectifs pour le 1er trimestre 2016.

Secteur de la construction

Les anticipations avancées pour le secteur de la construction dans le cadre des enquêtes du HCP, pour le premier trimestre 2016, font ressortir, globalement, une quasi-stabilité de l’activité. Cette stabilité, pronostiquée par les chefs d’entreprises, résulterait de l’effet conjugué de la hausse d’activité prévue au niveau des activités de «Construction de bâtiments» et de la baisse des activités du «Génie civil», et serait accompagnée par une quasi-stabilité des effectifs employés et ce, selon 57% des chefs d’entreprises.

Industrie environnementale
S’agissant de l’industrie environnementale, le HCP relève que 92% des industriels prévoient une stabilité de la production, notamment dans les activités du «Captage, traitement et distribution d’eau». Quant à l’emploi, 81% des patrons prévoient une baisse des effectifs dans le secteur énergétique, alors que presque la totalité de ceux du secteur de l’industrie environnementale anticipe, plutôt, une stabilité de ces effectifs.

Commerce de gros

Le statistiques réalisées par le HCP révèlent que, selon les anticipations des grossistes pour le 1er trimestre 2016, 55% d’entre eux tablent sur une hausse du volume global des ventes et 14% plutôt sur une baisse. Cette amélioration concernerait, principalement, les activités des «Autres commerces de gros spécialisés», du «Commerce de gros d’autres équipements industriels» et du «Commerce de gros de biens domestiques». Quant à l’emploi dans le secteur, 57% des chefs d’entreprises prévoient une stagnation des effectifs et 31% une hausse. Pour ce qui est des commandes à passer pour le 1er trimestre 2016, le HCP révèle qu’elles seraient d’un niveau normal selon 71% des chefs d’entreprises et inférieur à la normale selon 18% d’entre eux. Pour sa part, la tendance prévue des prix de ventes dans le secteur s’orienterait vers la stabilité selon 72% des grossistes et vers la baisse d’après 21% d’entre eux.

Industrie énergétique

S’agissant de l’industrie énergétique, et selon 73% des chefs d’entreprises sondés par le HCP, la production connaîtrait une diminution, due principalement à une baisse de la «Production et distribution d’électricité, de gaz, de vapeur et d’air conditionné».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *