Protocole d’accord : Alstom et Nexans créent une société commune au Maroc

Protocole d’accord : Alstom et Nexans créent une société commune au Maroc

Un protocole d’accord a été signé, mercredi à Rabat, entre les sociétés Alstom et Nexans portant création d’une société commune ayant pour objet de produire au Maroc, des faisceaux de câbles ferroviaires et des armoires électriques basse tension. Cet accord, qui permettra également l’équipement du tramway de Casablanca et du futur TGV, a été signé par le senior vice-président Sourcing & Components d’Alstom Transport, Jean-Michel Geffriaud et le président-directeur général du Groupe Nexans, Frédéric Vincent, en présence d’Ahmed Réda Chami, ministre du Commerce, de l’industrie et des nouvelles technologies et Karim Ghellab, ministre de l’équipement et du Transport. La future coentreprise sera détenue à parts égales par Alstom (50%) qui apportera la charge de travail initiale et assurera la conception des sous-ensembles, et par Nexans (50%) qui pilotera leur industrialisation et leur production. Cette nouvelle société développera, dans un premier temps, des faisceaux de câbles et des armoires électriques (sous-ensembles intégrés dans le système nerveux des trains) qui équiperont certains des matériels roulants Alstom destinés aux marchés marocains (futurs tramways et Duplex ONCF) et mondiaux. Elle diversifiera, dans un second temps, ses activités pour satisfaire d’autres clients ferroviaires et des clients d’autres secteurs. En termes de cet accord, la société sera créée d’ici septembre 2011. L’objectif est de démarrer son activité fin 2011 en vue d’effectuer les premières livraisons début 2012.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *