Province de Boujdour : 40,8 MDH alloués à la réalisation de plusieurs projets de développement

Province de Boujdour : 40,8 MDH alloués à la réalisation de plusieurs projets de développement

Une enveloppe budgétaire de 40,8 millions de dirhams (MDH) a été allouée récemment à la réalisation de plusieurs projets de développement dans la province de Boujdour dans le cadre de partenariats entre plusieurs intervenants.

Larbi Touijer, gouverneur de la province de Boujdour, a procédé au lancement des projets précités qui portent sur l’aménagement de la corniche de la ville de Boujdour sur une superficie d’un kilomètre avec un coût global de 35 MDH, financés dans le cadre de partenariats avec l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du sud du Royaume, d’après les données de la division de l’action sociale de la province de Boujdour.

Les projets précités portent aussi sur l’acquisition d’une ambulance par la commission locale de la recherche et du sauvetage des vies humaines en mer à Boujdour dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) avec un montant de 400.000 dirhams. Environ 3 mille marins bénéficieront des services de l’ambulance. Les projets englobent également l’aménagement du boulevard numéro 8 dans la ville de Boujdour sur une superficie globale évaluée à 2.180 m2 avec un financement estimé à 5,4 MDH assuré dans le cadre de partenariats avec l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du sud du Royaume. Quelque 145 marchands ambulants ont bénéficié récemment d’espaces créés à leur profit au niveau de la province de Boujdour avec l’appui de l’INDH (plus de 2 MDH) dans le cadre du programme de recasement des marchands ambulants réalisé par l’INDH et supervisé par l’association des marchands ambulants suite à la convention signée par le comité provincial de développement humain conformément au cahier des charges. Le programme de recasement vise à organiser les marchands ambulants, à leur fournir des équipements modernes et à délimiter les points de vente qui leur permettront de travailler et de gagner leur vie dans des conditions préservant leur dignité.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *