Province d’Errachidia : L’AFD finance un projet d’irrigation à hauteur de 20 millions d’euros

Province d’Errachidia : L’AFD finance un projet d’irrigation à hauteur de 20 millions d’euros

Le Maroc et l’Agence française de développement (AFD) ont conclu récemment une convention de subvention de 20 millions d’euros pour le financement d’un projet de développement, d’irrigation et d’adaptation de l’agriculture aux changements climatiques à l’aval du barrage de Kaddoussa, dans la province d’Errachidia.

L’objectif de ce projet est d’améliorer la résilience aux changements climatiques et la durabilité du développement agricole dans la plaine de Boudnib par la promotion du développement d’une agriculture irriguée productive et durable et la préservation de la ressource en eau souterraine, indique lundi un communiqué de l’AFD.

Déléguée à l’AFD par le Fonds vert pour le climat, mécanisme financier de l’ONU, cette subvention vient s’ajouter à un prêt de 40 millions d’euros accordé par l’Agence en juin 2017, indique-t-on de même source, notant que ce financement additionnel favorisera l’adaptation de l’agriculture au changement climatique dans les oasis et la lutte contre la désertification en participant à la construction du réseau d’irrigation.

Le développement économique des oasis bénéficiera en particulier aux jeunes et aux femmes, selon la même source. «Ce territoire caractérisé par une forte aridité où, traditionnellement, la seule agriculture possible est celle qui se confine dans les oasis à proximité des oueds, peut se transformer progressivement en une zone de production majeure de la datte à forte valeur ajoutée grâce à une gestion raisonnée des ressources en eau», estime le directeur de l’AFD au Maroc, Mihoub Mezouaghi, cité dans le communiqué.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *