Provinces du Sud: L’importance des investissements dans la pêche mise en avant

Provinces du Sud: L’importance des investissements dans la pêche mise en avant

Du lundi 7 au samedi 12 mars une caravane médiatique sillonne les cinq ports des provinces du Sud pour présenter à l’opinion publique l’importance des investissements réalisés dans le secteur de la pêche dans les ports des provinces du Sud.

Initiée par la Fondation Maroc bleu en partenariat avec le ministère de la communication, cette caravane qui a fait escale lundi dernier au port de Tan Tan devra parcourir également ceux de Tarfaya, Laâyoune, Boujdour, et Dakhla. A travers cette initiative, les organisateurs aspirent mettre en lumière l’effort important déployé par les pouvoirs publics dans cette partie du Royaume pour le renforcement et la modernisation des infrastructures portuaires, et l’amélioration des conditions du travail dans ce secteur vital.

D’après eux, cette caravane constitue une opportunité pour mettre en relief les grandes réalisations ainsi que les chantiers lancés dans les provinces du Sud depuis 41 ans. Dans ce sens, depuis la récupération par le Maroc de ses provinces du Sud, le secteur des pêches maritimes a connu un développement exponentiel qui s’est concrétisé par l’accroissement des unités de pêche maritime que ce soit la pêche artisanale, la pêche côtière ou la pêche hauturière ainsi que l’augmentation du nombre de pêcheurs exerçant dans les unités de la pêche maritime.

La volonté d’ériger le secteur des pêches maritimes en tant qu’axe stratégique de développement économique et social de la région s’est concrétisée par la réalisation d’investissements spécialisés tant par le secteur privé pour la flotte de pêche et les industries de valorisation, que le secteur public pour les infrastructures d’accueil et d’encadrement.

L’élément humain constitue une composante importante du programme de développement du secteur des pêches maritimes dans cette région. Dans le but de contribuer au développement de la qualification et de l’encadrement des ressources humaines, les provinces du Sud disposent de quatre établissements de formation maritime à Laâyoune, Dakhla, Boujdour et Tan Tan.

A noter que l’un des leviers majeurs de la nouvelle stratégie de développement des régions du Sud sera le nouveau port en eaux profondes Dakhla Atlantique, et qui nécessitera un investissement de 6 milliards de dirhams.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *