Quand jeunesse rime avec expertise

Face aux plus grandes multinationales du secteur, de jeunes marocains âgés d’une trentaine d’années, experts-comptables de formation, montrent l’exemple à suivre. Exerçant dans le secteur très fermé de l’audit financier, juridique et comptable, deux jeunes marocains, Youssef Aït Ihya et Youssef Hakam, associés fondateurs du cabinet Ela Conseil, ambitionnent de se faire une place au soleil. «L’audit financier, juridique et comptable est un métier qui comporte de multiples barrières à l’entrée. Outre le haut niveau de technicité exigé, la confiance est le socle de toute la relation», déclare Youssef Hakam. Pour l’ex-auditeur d’une grande signature mondiale, dans une société marocaine qui privilégie le plus souvent l’ancienneté au mérite, peu de jeunes experts-comptables ont décidé de franchir le pas et de lancer leur propre cabinet. Si la sélection à l’entrée est des plus rudes, la qualité de service fait assurément la différence. En plus, la politique tarifaire est le meilleur moyen de contourner l’hégémonie installée des grandes signatures. Dans un contexte marocain marqué par une prédominance de PME, cet argument est certainement le bienvenu. «Notre objectif premier est toutefois d’avoir une griffe. La signature reconnue est le meilleur label à décrocher afin d’assurer sa survie», précise l’expert. L’audit indépendant est aujourd’hui le moyen le plus sûr pour une entreprise, quels que soient sa taille ou son secteur d’activité, de contrôler son activité et d’atteindre ses objectifs de gestion dans les meilleures conditions de coûts et de délais. En effet, l’environnement légal en constante mouvance nécessite de plus en plus de faire appel à de véritables professionnels, qui portent à la fois un regard objectif sur la situation de l’entreprise et sont à même de la conseiller au mieux. La signature d’un expert-comptable est d’ailleurs impérativement sollicitée dans certaines formes juridiques d’entreprises comme la société anonyme. Fondé il y a seulement trois ans par de jeunes experts-comptables fraîchement diplômés ayant développé une solide connaissance du tissu économique marocain au sein de cabinets d’audit internationaux, ELA Conseil dispose aujourd’hui d’un portefeuille clientèle conséquent, composé d’entreprises multinationales et marocaines, d’offices et de grands comptes ainsi que de PME-PMI. « La rigueur et la volonté sont les maîtres-mots pour percer dans ce métier », déclare Youssef Aït Ihya, associé du cabinet ELA Conseil. Né il y a 30 ans à Tinghir dans la région de Ouarzazate, ce jeune berbère ayant poursuivi ses études à l’ISCAE avant de réussir le cycle d’expertise comptable donne tout son sens à ses paroles. « Nous nous positionnons comme un cabinet de taille moyenne capable de fournir une prestation d’audit et de conseil de qualité internationale, et, du fait de notre taille nous sommes beaucoup plus compétitifs. Autant d’atouts dont prennent conscience les entreprises, aussi bien les petites que les grandes » conclut Youssef Aït Ihya.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *