Quand Maroc Telecom parle télé-services

Pour son centre de télé-services, Maroc Telecom a fait les petits plats dans les grands : Haute technologie, infrastructure performante, ressources humaines qualifiées. Le site se trouve à Sala Al Jadida, cette nouvelle ville créée dans la périphérie de la capitale du Royaume. 470 jeunes Marocaines et Marocains y travaillent depuis plusieurs mois.
Inauguré par SM le Roi le 17 décembre 2005, ce centre s’inscrit dans cette logique de création de valeur ajoutée qui fait la ligne directrice de l’Initiative nationale pour le développement humain. Considérée comme un centre pilote de haute technologie au profit de l’emploi, cette plate-forme de télé-services a permis la création de pas moins de 470 postes d’emploi. Nécessitant un investissement global de 32 millions DH, ce centre est considéré comme « un modèle pour la création de centres similaires dans d’autres villes du Royaume et une contribution à l’amélioration de la compétitivité internationale du Maroc », apprend-on auprès de l’opérateur de télécommunications. Réalisé sur une superficie de 3.065 m2, le centre comprend un centre d’appels Internet, un centre d’appels mobile, un centre d’appels du service après-vente, un centre d’exploitation et de supervision du réseau Internet et un espace d’accueil, ainsi que d’autres espaces.
L’approche adoptée par les initiateurs de ce projet est originale. En plus de la logique de rentabilité à laquelle chaque investissement doit répondre, ce centre a été conçu pour offrir concrètement une palette d’emplois dans les nouveaux métiers nécessitant des expertises technologiques certaines. En outre, la mise en service de ce centre Maroc Telecom constituera certainement une expérience pilote pour les centres d’appels délocalisés au Maroc qui verront le jour dans d’autres villes du Royaume.
A titre d’exemple, et vu les mesures incitatives mises en place par l’Etat marocain en la matière, le nombre de ces implantations croîtra de 150 en 2006 permettant la création de 20.000 postes d’emploi. De tels projets ne manqueront pas d’améliorer la compétitivité du Maroc et de sa capacité à attirer de nouveaux centres d’appels, par une action continue dans l’investissement dans les infrastructures internationales (câbles sous-marins et satellite) et une politique de baisse des prix.

Technologiquement votre
Développer des solutions adéquates et flexibles pour les différents services installés au Maroc nécessite une gamme diversifiée de nouvelles technologies. Pour cela, Maroc Telecom n’a pas lésiné sur les moyens, offrant à ses clients une toile d’infrastructures fiable et performante. Maillon fort de cette énorme offre technologique, les liaisons en fibre optique (FO) proposées par l’opérateur de télécommunications relient l’ensemble des dix pôles recensés totalisant huit boucles et quelque 10 000 km de fibres optiques et offrant une infrastructure télécoms bâtie selon les équipements de dernière génération.
En plus de la fibre optique, l’offre de Maroc Telecom se base également sur des solutions AOS (Accès Optique Sécurisé). Opérationnelles sur Casablanca et Tanger actuellement en cours de déploiement sur Rabat et en projet sur les autres pôles économiques du Royaume, ces solutions permettent aux centres d’appels une qualité de service et une sécurité d’accès inégalée. Constamment à la pointe des nouvelles technologies, Maroc Telecom propose également à ses clients des solutions de liaisons louées numériques vers plus de 50 pays via des câbles sous-marins intercontinentaux assurant la redondance et la sécurisation des services et offrant  des bandes passantes allant de 64KB/S à 34MB/S. La disponibilité et la sécurité totales du service sont ainsi garanties.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *