Rabat et Doha perpétuent leur love story

Rabat et Doha perpétuent leur love story

Des accords de coopération, mémorandums d’entente et programmes exécutifs de coopération bilatérale signés entre le Maroc et le Qatar

Le chef de gouvernement s’est dit satisfait de l’essor que connaissent les relations maroco-qataries à plusieurs niveaux, appelant par la même occasion à déployer davantage d’efforts pour hisser ces relations au stade de partenariat stratégique de longue portée.

Les relations maroco-qataries se renforcent. Mardi à Doha, les travaux de la 6ème session de la Haute commission mixte ont été couronnés par la signature de plusieurs accords de coopération, de mémorandums d’entente et de programmes exécutifs touchant de nombreux secteurs de coopération bilatérale. A commencer par la signature du procès-verbal de cette session qui a été présidée d’un côté par le chef de gouvernement Abdel-Ilah Benkiran et d’un autre par le président du Conseil des ministres et ministre de l’intérieur de l’Etat du Qatar, Cheikh Abdellah Ben Nacer Ben Khalifa Al Thani.

Cet accord de coopération s’articule autour des domaines juridiques et judiciaires. Dans ce sens, un mémorandum d’entente entre la commission nationale du droit international humanitaire au Qatar et la commission nationale du droit international humanitaire au Maroc a été paraphé par Mustapha Ramid, ministre de la justice et des libertés et son homologue Hassan Ben Lahdane Al Hassan Al Mhandi.

Les travaux de cette session se sont également distingués par la signature d’un accord dans le secteur du transport, et un autre concernant la coopération entre l’Agence nationale des ports et la Société qatarie de gestion des ports. Ils ont été signés cette fois par Mohamed Najib Boulif, ministre délégué chargé du transport, du côté marocain, et par Jassim Ben Saïf Slitti, ministre qatari des transports et des télécommunications.
Les deux parties ont conclu, de même, un accord relatif au programme (Boudour pour les jeunes marocains) entre l’institution «Seltek» et l’institution «AttawfiK de micro-finance».

L’autre mémorandum d’entente concerne les secteurs du pétrole, du gaz, des énergies renouvelables, de l’électricité, et de l’utilisation de l’énergie entre le ministère de l’énergie et de l’industrie au Qatar et le ministère de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement au Maroc.
Le volet social figurait aussi au menu de cette session. L’Instance générale de la retraite et des assurances sociales au Qatar et la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) représentées respectivement par Turki Ben Mohamed Khatter, président de l’Instance, et Abdellatif Zaghnoune, directeur général de la CDG.

L’art, la culture et le sport n’étaient pas en reste. Deux programmes exécutifs ont été signés dans ce sens par Khalid Berjaoui, ministre délégué auprès du ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, et Salah Ben Ghanem Al-Ali, ministre de la culture et de la jeunesse.
Commentant ces partenariats, le chef de gouvernement s’est dit satisfait de l’essor que connaissent les relations maroco-qataries à plusieurs niveaux, appelant par la même occasion à déployer davantage d’efforts pour hisser ces relations au stade de partenariat stratégique de longue portée.

Evoquant dans son intervention la situation aux niveaux régional et international, notamment dans la zone arabe, M. Benkiran a réaffirmé que le Royaume du Maroc continuera à être engagé dans tous les efforts concrets visant l’élaboration d’un système arabe collectif et efficient devant assurer le climat idéal à la coopération interarabe, encourager les investissements, promouvoir l’économie et consacrer les valeurs de la démocratie et de la bonne gouvernance, avec une prise en considération des spécificités et des fondements de chaque pays.
Même son de cloche du côté du Cheikh Abdellah Ben Nacer Ben Khalifa Al Thani qui a relevé que cette session illustre les sentiments de fraternité qui lient les deux pays et les deux peuples frères, affirmant que les relations maroco-qataries sont excellentes et distinguées.
Le Maroc et le Qatar sont liés par une série d’accords, dont les derniers ont été paraphés lors de la 5è session et portent sur les secteurs de la sécurité, du transport aérien, des médias, outre des mémorandums ‘entente

La Haute commission mixte elle, qui se tient dans le sillage de la dynamique positive et ascendante que connaissent les relations entre les deux pays, est l’un des mécanismes les plus importants pour évaluer le bilan des liens de coopération et examiner les moyens de les renforcer. Se tenant régulièrement, elle a été instituée le 19 juin 1996 à Rabat en vertu d’un accord signé entre les gouvernements des deux pays.

(Avec Map)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *