Rabat-Salé-Kénitra : Les produits du terroir sur un bon trend

Rabat-Salé-Kénitra : Les produits du terroir sur un bon trend

En 2018, les produits du terroir ont réalisé dans la région de Rabat-Salé-Kénitra un chiffre d’affaires de 1.020.175,00 DH. Une performance précisée par la direction régionale de l’agriculture qui établit une comparaison avec l’année précédente.

En fait, ce chiffre a atteint, en 2017, 850.000 DH. Ces indicateurs sont dévoilés à l’issue de la 3ème Foire régionale des produits du terroir organisée tout récemment à Rabat sous le thème «Les produits du terroir : levier pour le développement rural et la création d’emploi». Au-delà de cet événement, la filière des produits du terroir fait l’objet de programmes de mise à niveau.

Bilan de mise à niveau de la filière

Il en ressort, selon la direction, l’aménagement et la réhabilitation de 4 centres de valorisation des produits du terroir entre 2010 et 2018. Dans le Centre de développement et de valorisation des produits du terroir de Zirara, ce sont 60 femmes dont 70% jeunes du même sexe qui ont bénéficié des activités génératrices de revenus dans ce centre. La meilleure performance a été réalisée au Centre de développement et de valorisation des produits du terroir Souk Larbaâ qui a enregistré le nombre de 150 femmes bénéficiaires. Dans celui d’Ait Krar, 40 femmes ont bénéficié de ces activités, au moment où 22 femmes dont 80% jeunes ont tiré profit de celles du Centre de Nour Salam. Mieux encore, 80 organisations professionnelles dont 90% féminines ont disposé d’équipements en matériel technique de production et de valorisation en petit outillage et en matériels d’emballage. Les filières, qui ont bénéficié de ces équipements, étant le couscous, le miel et les plantes aromatiques et médicinales. Les organisations et groupements de la région produisent d’ailleurs cette gamme de produits.

Indicateurs des 3 produits de la région

Le produit du couscous comprend, selon la même source, 17 types de couscous. Celui d’arachide, de riz, de lin, de blé dur, d’avoine, d’orge, de maïs et le couscous aromatisé aux plantes aromatiques et médicinales. Ce sont plus de 20 organisations professionnelles agricoles qui, selon la même source, produisent du couscous dans des conditions sanitaires «satisfaisantes». Quant à la production annuelle du couscous, elle dépasse les 1.000 t/an. Le chiffre d’affaires de ce produit est, pour sa part, estimé à 20.000.000 DH. De son côté, le produit du miel comprend 10 types de miel dont l’eucalyptus, l’oranger, le multi-fleurs, l’euphorbe, le jujubier, le thym, le «Daghmouss», le romarin, le caroubier, et la lavande. Selon la même source, plus de 300 organisations professionnelles agricoles (OPA) et producteurs particuliers actifs dans la production et le conditionnement du miel. «La production annuelle de miel dépasse les 2.100 t/an et représente plus de 50% de la production nationale», détaille la même source. Quant au chiffre d’affaires, il s’estime à 210.000.000 DH. Pour leur part, les variétés des plantes aromatiques et médicinales dans la région produisent annuellement 10 t/an. Le chiffre d’affaires de ce produit étant de 400.000 DH. «Les chiffres d’affaires générés par filière ou par produit évoluent d’une année à l’autre», précise la même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *