Rakech Gaur : «Notre bureau d’admission ouvrira incessamment à Casablanca»

Rakech Gaur : «Notre bureau d’admission ouvrira incessamment à Casablanca»

Entretien avec Rakech Gaur, directeur général adjoint de Skyline University College

Skyline University College est une université basée aux Emirats Arabes Unis. Bien qu’elle soit présente au Maroc à travers un partenaire local, Skyline University College compte ouvrir un bureau d’admission sous peu au Royaume. Son DGA, Rakech Gaur, nous dévoile les ambitions de Skyline University College au Maroc.

ALM : Tout d’abord, présentez-nous Skyline University College…

Rakech Gaur : Skyline University College est une université basée aux Emirats Arabes Unis. C’est une institution qui date de 1990. Notre programme universitaire est focalisé sur la gestion d’entreprise (business management). La raison pour laquelle on se focalise sur cette branche est par principe. Pour nous, une fois que l’étudiant finit son programme, il est censé pouvoir apporter une valeur ajoutée à la société et pouvoir avoir accès à l’employabilité. La majorité des universités à travers le monde offre des programmes d’ingénierie, de médecine et je comprends le but de ces emplois. Ils aident la société à se développer, mais la société a aussi besoin de personnes pour gérer les hôpitaux, les sociétés et autres. Actuellement, nous avons à peu près 20 élèves d’origine marocaine, dont 2 vont être diplômés cette année. Ces deux étudiants ont déjà trouvé des emplois. L’un d’entre eux a été embauché par une société privée et l’autre a lancé son propre business et compte le développer dans peu de temps. Pour faire un résumé, nous avons des élèves de 60 nationalités, notre staff est constitué de personnes venant de 24 pays différents, nous avons des résidences estudiantines, que ce soit sur le campus ou en dehors. Notre campus s’étend sur 40 hectares, à la pointe de la technologie. Il contient tout ce dont un élève pourrait avoir besoin comme par exemple une salle commune, une salle de sport et plein d’autres choses. Nous sommes aussi la première université privée des Emirats Arabes Unis, nous sommes la seule dans l’Emirat de Sharjah.

Votre siège est basé aux Emirats Arabes Unis. A quand une antenne au Maroc ?

Je peux vous assurer que notre bureau d’admission ouvrira incessamment à Casablanca. Le processus est déjà enclanché avec les autorités locales qui ont approuvé notre requête. Il y a certaines procédures qui devraient être concrétisées dans les 7 à 10 prochains jours. Nous espérons que dans les 15 prochains jours tout sera prêt et que nous pourrons officiellement ouvrir notre bureau au Maroc. Il est utile de préciser que nous sommes au Maroc depuis presque deux ans, mais nous officions à travers un partenaire local. Nous acceptons les élèves de nationalité marocaine de manière active depuis presque un an et demi. A travers ce bureau, nous avons eu 12 élèves. Entre 8 et 10 élèves sont arrivés à travers notre partenaire.

Quels sont les critères de sélection définis pour ces étudiants ? Et quelle place occupe l’étudiant marocain dans la sphère Skyline University College ?
Pour nous, tous les étudiants, peu importe d’où ils viennent, sont importants et nous croyons dur comme fer que s’ils viennent vers nous, c’est pour avoir une excellente éducation. Mais ce n’est pas tout, nous espérons aussi faire d’eux des personnes qui seront utiles à la société.
En ce qui concerne la sélection, nous cherchons au niveau du Maroc des élèves ayant un programme scolaire complet. Si l’élève suit un programme anglais, il peut postuler après être arrivé à son «O level» équivalent du baccalauréat au Maroc, mais il doit obligatoirement avoir comme matière les mathématiques et l’anglais dans son cursus académique. Les étudiants doivent par la suite passer un examen d’anglais (TOEFL). Ils doivent aussi avoir une connaissance basique des mathématiques.

Qu’offre Skyline University College à l’étudiant marocain en termes de cursus et de perspective d’embauche par la suite ?

Pour l’instant, nous avons deux profils dominants en ce qui concerne les étudiants.
Ceux qui maîtrisent l’anglais et ceux qui ont une connaissance de base de cette langue. Ces élèves-là auront le droit à un programme de soutien en anglais durant un semestre avant d’intégrer le cursus normal. Nous proposons 6 branches différentes à nos futurs étudiants.

Nous leur proposons du marketing, du business international, finance, tourisme, administration publique… En ce qui concerne l’embauche, le corps administratif de l’université aide les étudiants à partir de leur deuxième année à trouver des emplois dans le domaine qu’ils étudient.
C’est une sorte de stage rémunéré où l’étudiant passe 6 à 7 heures par jour à travailler pour cette société. Ce que nous avons remarqué, c’est qu’au bout de 3 ou 4 mois, l’étudiant se fait recruter par la compagnie avant même d’avoir fini ses études, à condition, bien sûr, de présenter un diplôme après la fin de son cursus universitaire.

Nous cherchons au niveau du Maroc des élèves ayant un programme scolaire complet. Si l’élève suit un programme anglais, il peut postuler après être
arrivé à son «O level» équivalent du baccalauréat au Maroc, mais il doit obligatoirement avoir comme matière les mathématiques et l’anglais dans
son cursus académique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *