RAM-Etihad Airways : Accord de code-share

Un accord de code-share a été signé, lundi dernier, entre la Royal Air Maroc (RAM) et la compagnie émratie Etihad Airways. Portant sur l’organisation de vols communs sur le continent africain, cet accord veut faciliter les voyages des clients du transporteur émirati vers les pays de l’Afrique de l’Ouest. Et ce à travers une desserte à l’aéroport international Mohammed V de  Casablanca. Dans le communiqué publié par Etihad Airways, suite à la signature de cet accord, on souligne que cette nouvelle mesure bénéficiera aussi aux voyageurs de la compagnie marocaine. «Les clients de la RAM au Maroc comme dans les pays de l’Afrique de l’Ouest, notamment la Guinée, la Côte d’Ivoire, le Mali et la Mauritanie, auront à leur tour l’occasion de voyager vers les destinations desservies par la compagnie émiratie», précise-t-on. Il y a plus d’un an, la jeune compagnie aérienne d’Abou Dhabi avait entamé la desserte de Casablanca avec une fréquence de quatre vols par semaine.
Pour renforcer sa flotte, elle ne cesse de passer de grosses commandes.
Au Salon du Bourget, au mois de juin dernier, Etihad Airways a commandé 12 longs-courriers au constructeur aéronautique européen Airbus pour un montant catalogue de 2,4 milliards de dollars. Ces 12 appareils, 5 «A330-200», 4 «A340» et 3 «A330-200 cargo», seront livrés entre 2008 et 2011. À propos du gros-porteur A380, la compagnie a commandé quatre exemplaires à l’horizon de 2013.
Pour cet exercice, Etihad Airways table sur une croissance de 18% de sa desserte mondiale.
Pour sa part, la RAM est connue par sa forte présence sur le marché africain.
La compagnie nationale est actionnaire majoritaire d’Air Sénégal International (ASI) en détenant 51 % du capital contre 49 % de l’Etat sénégalais.
La RAM est également présente au Gabon et en Mauritanie.
Dans le cadre de la modernisation de sa flotte, pour un investissement quinquennal global de deux milliards de dollars, elle a reçu, au mois de février dernier, un nouveau Boeing 737-800.
«L’investissement 2007-2013 traduit, d’une part, la volonté de la RAM d’accompagner le développement touristique du Maroc et d’autre part, la préoccupation d’offrir à ses clients plus de confort à travers une flotte d’avions modernes», avait-t-on annoncé à cette occasion.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *