Ramadan : les produits de grande consommation à des prix stables, en baisse dans certaines catégories

Ramadan : les produits de grande consommation à des prix stables, en baisse dans certaines catégories

Les prix des produits de grande consommation, pendant le Ramadan, affichent des niveaux stables, voire en baisse pour certains produits, comparativement à la même période de l’année précédente, selon le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime.
Par rapport à 2011, les prix moyens de la tomate sont en baisse de 28,2 pc pour la tomate ronde et de 17,2 pc pour la tomate oblongue. Les prix moyens durant la semaine en cours sont de 2,43 DH/Kg pour la tomate ronde et de 2,17 DH/Kg pour la tomate oblongue, a indiqué le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime vendredi dans un communiqué.
Durant cette semaine, les prix des oignons sont de l’ordre de 2 DH/Kg, tandis que ceux de la pomme de terre s’établissent à 2,3 DH/Kg, enregistrant ainsi une baisse de 12 pc par rapport à la même période 2011.
Le prix du poulet de chair vif a enregistré, quant à lui, une légère hausse de 3 pc, par rapport à 2011 à la même période, ajoute le communiqué, qui précise que les prix de la semaine en cours affichent une légère baisse de l’ordre de 1 pc, comparativement avec la semaine précédente, au moment où les prix de gros du poulet de chair vif se situent en moyenne à 15 DH/Kg.
Pour ce qui est du marché de détail, les prix des tomates ont accusé des baisses de 29 pc et de 20 pc respectivement pour la tomate ronde et oblongue, les prix moyens au détail étant de 3,35 DH/Kg pour la tomate ronde et de 3 DH/Kg pour la tomate oblongue durant la semaine en cours.
Le prix des oignons au stade détail est de l’ordre de 2,8 DH/Kg, accusant ainsi une baisse de 4 pc par rapport à 2011 à la même période. Quant au prix moyen de la pomme de terre, il se chiffre à 3,1 DH/Kg, en baisse de 13 pc par rapport à un an auparavant, selon la même source.
A la veille du mois de Ramadan 1433, les prix du détail du poulet de chair vif enregistrent une hausse de 4 pc par rapport à la même période de l’année précédente, en dépit de l’effet néfaste des vagues de chaleurs survenues au Royaume sur ce secteur, souligne le communiqué, relevant que les prix du poulet de chair vif enregistrent, par rapport à la semaine précédente, une légère baisse de l’ordre de 1,2 pc, alors que le prix du détail s’élève en moyenne à 17 DH/Kg.
En outre, le prix moyen du beurre industriel au détail s’établit à 56,4 DH/kg, soit le même niveau enregistré en 2011 à la même période. La baisse du cours mondiale a contribué à la stabilisation de ce prix en exerçant un contrepoids à l’effet de la forte demande.
Quant aux prix des viandes rouges, ils affichent une légère baisse de l’ordre 2 pc par rapport à un an auparavant.
Par ailleurs, le marché connait un bon approvisionnement en différents types de produits laitiers , les prix du lait pasteurisé (6,60 DH/L) et du lait UHT (8,50 DH/L) n’ont connu aucune variations par rapport à l’année précédente.
Aucune variation n’a été enregistrée pour les prix des oeufs également, dont le prix de détail se situe autour de 1 DH/Unité.

Pour sa part, le marché des dattes est également bien approvisionné avec une offre évalué à 37.000 tonnes, largement suffisante pour répondre à la demande durant le mois de Ramadan, qui ne dépasse guère les 30.000 tonnes. Les prix moyens au détail pour la variété « Iraquia » et la « Deglet Nour » sont respectivement de 15,5 DH/Kg et 30DH/Kg.
Concernant les produits de la mer, les prix des poissons varient selon l’éloignement par rapport aux grandes zones de capture situées dans les zones sud du pays. Cependant, les prix moyens affichent une diminution moyenne globale de 3,3 pc, cette baisse étant de 10 pc pour les sardines.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *