Rapport annuel 2009 de la Samir : une baisse de 35% du chiffre d’affaires global

Rapport annuel 2009 de la Samir : une baisse de 35% du chiffre d’affaires global

Les résultats financiers de la SAMIR n’ont pas été d’une grande performance pour l’année 2009. Le leader du raffinage au Maroc a vu son chiffre d’affaires global se rétracter de 35% par rapport à l’année 2008. Au titre de l’exercice 2009, la SAMIR a enregistré un chiffre d’affaires global de 26.951 millions de dirhams contre 41.572 millions de dirhams enregistrés en 2008. La diminution du chiffre d’affaires en 2009 est principalement due à l’effet des prix. En effet, les quantités vendues au cours de l’année ont atteint 6,5 millions de tonnes, contre 6,7 millions de tonnes en 2008, soit une baisse de 3%, indique la SAMIR dans son rapport annuel. Dans ce sens, la moyenne des prix de vente a connu une régression. Cette baisse est estimée à 4. 138 DH par tonne contre 6.166 DH par tonne en 2008 soit une variation de -33%. De même, le chiffre d’affaires des ventes sur le marché national a été légèrement affecté par cette tendance baissière. En 2009, ce chiffre a représenté 89% du chiffre d’affaires global, contre 90% l’année précédente. En outre, la SAMIR a enregistré un déficit financier de 281 millions de dirhams en 2009, soit une variation de -25%. Cette détérioration est due à l’impact des pertes de change nettes, indique-t-on dans le rapport. Pour leur part, les ventes des produits importés se sont accrues en 2009. Cette augmentation est expliquée par la hausse des importations au premier semestre de l’année. La marge brute sur les ventes a, quant à elle, progressé de 21%. En effet, la marge a atteint un montant de 407 millions de dirhams à fin décembre 2009, contre 335 millions de dirhams enregistrés l’année précédente. Par ailleurs, le résultat d’exploitation s’est amélioré de 220% par rapport à 2008. La SAMIR explique cette performance par l’augmentation des reprises et transferts de charges de 368%, atteignant 1.095 millions de dirhams à fin décembre 2009. Soulignant que ces transferts concernent principalement le projet de développement du raffinage. Sur le marché boursier, la capitalisation de la SAMIR à la bourse de Casablanca s’est située à 508, 89 milliards de dirhams, soit une régression de 4,3% par rapport à l’année précédente. Par ailleurs, la valeur totale des actions et obligations depuis le début de l’année s’est établie à près de 127.947 millions de dirhams dont la valeur des actions sur le marché central et des blocs a atteint les 110.764 millions de dirhams. En perspectives, la SAMIR a défini ses objectifs pour l’année 2010, et ce en tenant compte de toutes les composantes de son activité. Ainsi, la SAMIR projette d’augmenter les quantités de ses ventes locales de 5% afin d’augmenter sa part de marché de 77 à 80%. De plus la SAMIR a établi une stratégie visant à augmenter sa marge bénéficiaire d’au moins 50% dans les deux prochaines années. La société se focalisera également sur la réduction des coûts d’exploitation, notamment ceux relatifs aux produits chimiques et aux opérations financières.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *