Rapport du secrétaire général sur la situation économique mondiale pour l’année 2002

En 2001, l’économie mondiale a connu son plus grand ralentissement depuis les dix dernières années, a indiqué dans sa dernière sortie le secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan. Lors de son intervention, il a noté que le produit mondial brut (PMB) n’a augmenté en effet que de 1,3% contre 4% en 2000. Un recul considérable pour l’économie mondiale.
Dans un rapport présenté au conseil économique et social des Nations Unies, qui tient actuellement sa réunion annuelle à New York, M. Annan souligne que pratiquement tous les pays ont vu leur croissance ralentir par rapport à 2000, souligne le rapport des Nations Unies. Les décideurs du monde entier ne devraient pas seulement s’attaquer aux menaces qui pèsent à court terme sur la reprise économique mondiale, ils devraient également prendre les dispositions voulues pour que le programme de Doha pour le développement et le consensus de Monterrey soient intégralement mis en oeuvre, estime le secrétaire général de l’ONU dans son allocution.
A cet égard, le Sommet mondial pour le développement durable, qui se tiendra du 26 août au 4 septembre 2002 en Afrique du Sud, sera l’occasion de poursuivre le mouvement amorcé, et son succès renforcerait les progrès déjà accomplis vers la définition des conditions nécessaires à la réalisation de l’objectif international d’une réduction de moitié, d’ici à 2015, de la pauvreté dans le monde, conclut M. Annan.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *