Rapprochement technique entre Méditel et Wana

L’union fait la force dans les télécommunications. Désormais, Méditel exploitera les infrastructures de Wana  et vice-versa. La convention portant sur « la mutualisation  des infrastructures pour un meilleur respect de l’environnement » entre ces deux opérateurs a été signée, jeudi 13 mars, à Casablanca, entre Karim Zaz, président-directeur général de Wana, et Inigo Serrano, directeur général de Méditel.
Dans un premier temps, cette mutualisation ne concerne que les infrastructures passives, à savoir les sites, le génie civil, les pistes d’accès et les pylônes.  
« Cette mutualisation des infrastructures permet une meilleure préservation des paysages naturels dans le cadre d’une approche de développement durable respectueuse de l’environnement et préservant les paysages naturels », selon le management de Méditel. En effet, ce projet de mutualisation se limite à 400 sites dans plusieurs villes du pays et permet de faire d’une pierre deux coups. Ainsi, cette convention permettra aux deux opérateurs de réaliser d’importantes économies en optimisant leurs coûts respectifs et aussi d’éviter de nuire au paysage urbanistique et partant au confort des citoyens. 
« C’est un premier processus dans la logique de mutualisation des infrastructures. En plus des infrastructures passives, il y a aussi les actives qui concernent les serveurs, les climatiseurs… la mutualisation peut également atteindre le stade des fibres optiques ! », précise-t-on à Méditel.
« Pour le même projet de mutualisation, les négociations avec Maroc Telecom n’ont pas encore abouti », ajoute la même source.  Wana bénéficiera ainsi du réseau très développé de Méditel qui a pu développer son parc client de 29% en 2007 par rapport à 2006 et totaliser ainsi 6,7 millions de clients.
Wana est le dernier arrivant dans le secteur des télécommunications au Maroc. Cet opérateur ambitionne d’atteindre un chiffre d’affaires d’un milliard de dirhams à l’horizon 2016 et une part de marché de 15 à
20 %. Rappelons que le chiffre d’affaires brut de Méditel s’est établi à 6,8 milliards de dirhams et le chiffre d’affaires net a dépassé la barre de 4,9 milliards de dirhams.  Côté rentabilité, les indicateurs sont tous au vert avec une progression à deux chiffres, selon la même source. En effet, le résultat d’exploitation s’est établi à 1,06 milliard de dirhams. L’Ebitda a également suivi la même tendance haussière puisqu’il a atteint 2,3 milliards de dirhams. Mieux, la marge d’Ebitda a gagné deux points avec 46% en 2007. Ces résultats positionnent Méditel comme une des filiales les plus performantes des Groupes Telefonica et Portugal Telecom.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *